Lunéville : un enfant de 2 ans écrasé par une camionnette, le conducteur était au téléphone

Police
ACCIDENT MORTEL - Un petit garçon est mort écrasé par une camionnette, samedi 23 mars à Lunéville, près de Nancy. Le conducteur avait pris la fuite. Ce dimanche, on apprend qu'il a été arrêté et qu'il téléphonait en conduisant.

Un terrible drame. Ce samedi, un petit garçon âgé de de 2 ans et demi est mort accidentellement rue d'Alsace à Lunéville, commune de Meurthe-et-Moselle, après avoir été écrasé par un véhicule, qui a pris la fuite. L'enfant a échappé à la surveillance de sa grand-mère alors qu'elle était chez le coiffeur et que la porte du salon était restée ouverte. Il est tombé entre deux véhicules, dépassant de la chaussée et "une camionnette blanche circulant normalement sur sa voie de circulation est passée sur le corps de l'enfant et aurait pris la fuite en accélérant", indiquait samedi le procureur. 


A l'arrivée des secours, le petit garçon était en arrêt respiratoire et a été déclaré décédé sur place malgré les tentatives de réanimation cardio-pulmonaire, ont indiqué les pompiers. Une enquête avait été ouverte pour identifier l'auteur de cet accident mortel. Ce dimanche, on apprend que l'homme a été arrêté et placé en garde à vue. 

Selon le procureur, celui-ci téléphonait au moment des faits. L'homme, né en 1970 et inconnu de la justice, a été identifié grâce à la vidéosurveillance de la ville et à des témoignages. Placé en garde en vue, il a reconnu être au volant de cette camionnette, "un véhicule de son employeur" qu'il conduisait "à des fins personnelles" sans autorisation. 

"Il reconnaît qu'il aurait dû s'arrêter"

"Il précise avoir effectivement senti un choc et reconnaît qu'il aurait dû s'arrêter, d'autant qu'il a vu une femme faire des gestes en sa direction", mais "il n'a pas de souvenirs précis sur le fait qu'il était en train de téléphoner au moment de l'accident", a expliqué le procureur de la République de Nancy. Il devrait être présenté, ce lundi au parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire.

Quelques heures après l'accident, à Lunéville, rue d'Alsace, la rue où s'est produit le drame, de nombreuses personnes se sont rassemblées pour rendre hommage au petit garçon. Des peluches, des bougies et des fleurs blanches, ont été déposées par les centaines d'habitants. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter