Affaire Griveaux : l’activiste Piotr Pavlenski et sa compagne placés en garde à vue

Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne dans le collimateur de la justice

JUSTICE - Interpellé ce samedi après-midi dans un hôtel du XVIe arrondissement de Paris, l'artiste russe Piotr Pavlenskiavait été placé en garde à vue dans la foulée dans une affaire de violence avant que celle-ci change de motif. Il est désormais entendu dans l"affaire Griveaux" et la diffusion "diffusion sans l'accord de la personne  d'images à caractère sexuel".

Il est l'homme par qui le scandale est arrivé. Celui qui revendique d'avoir diffusé des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, provoquant le retrait de ce dernier de la course à la mairie de Paris, parce que "les responsables politiques doivent être honnêtes", a-t-il expliqué à LCI. L'artiste russe Piotr Pavlenski a été placé en garde à vue ce dimanche dans "l'affaire Griveaux". Un nouveau motif de garde à vue puisqu'il avait été interpellé samedi dans le cadre d'une autre affaire pour  "violences avec arme".

Interpellée également, sa compagne doit répondre de la même mise en cause dans l'affaire Griveaux : "atteinte  à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne  d'images à caractère sexuel" Les enquêteurs cherchent à déterminer le rôle précis du couple dans la diffusion des images qui ont conduit au renoncement de Benjamin Griveaux à la candidature à la mairie de Paris. 

Toute l'info sur

Griveaux emporté par la divulgation d'une sextape

Lire aussi

La garde à vue dans l'autre affaire - pour violences - a, en revanche, été suspendue. Piotr Pavlenski devait notamment s'expliquer sur une soirée au cours de laquelle une rixe l'avait opposé à plusieurs personnes et au cours de laquelle Pavlenski aurait fait usage d'un couteau. 

Lire aussi

"Une bouteille a été cassée sur le crâne" de Piotr Pavlenski et il était dans un "sale état", a, en parallèle, rapporté une autre source à l'AFP. L'avocat et essayiste Juan Branco, qui dit avoir "conseillé" Piotr Pavlenski sur la diffusion de la vidéo à l'origine du retrait de Benjamin Griveaux, était présent à cette soirée de réveillon. C'est lui qui, affirme encore Mediapart, aurait expulsé les invités de l’appartement, et permis au réfugié politique russe de prendre la fuite avant l’arrivée des forces de l’ordre sur place.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier sur son radeau de survie, quatre skippers à son secours

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Loi sécurité, violences policières, maintien de l'ordre... Gérald Darmanin tient sa ligne devant les députés

Lire et commenter