Paris : une enquête ouverte après le vol de l’ordinateur de l’avocat Juan Branco

Paris : une enquête ouverte après le vol de l’ordinateur de l’avocat Juan Branco

AFFAIRE SENSIBLE - Est-ce un nouveau rebondissement dans l’affaire Griveaux/Pavlenski ? D’après nos informations, l’avocat militant d’extrême-gauche Juan Branco vient de se faire dérober son ordinateur. Une enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne.

C’est un vol banal, comme il y en a des dizaines par jours dans les rues de la capitale. Mais la personnalité de la victime rend ce vol évidemment plus "sensible". D’après les informations de TF1, confirmant celles du Parisien, l’avocat Juan Branco, proche du militant russe Piotr Pavlenski et de sa compagne Alexandre de Taddeo - tous les deux mis en examen pour la diffusion d’une vidéo à caractère sexuel de l’ancien candidat à la mairie de Paris Benjamin Griveaux - a déposé plainte hier après s’être fait dérober son ordinateur portable.

La scène s’est déroulée hier soir, lundi 2 mars, vers 22h30, dans un restaurant branché du VIe arrondissement, situé rue Lobineau. Dans sa plainte, l’avocat, désigné un temps par le couple pour assurer sa défense, a expliqué qu’il dînait avec un ami. Il aurait au préalable posé son sac-à-dos sur un porte-manteau, dans lequel il avait rangé son ordinateur. 

Lire aussi

Alors qu’il sortait de l’établissement, l'avocat-militant se serait rendu compte que son sac avait été ouvert. Le ou les voleurs ne sont partis qu’avec son ordinateur. Ils sont ce mardi soir toujours recherchés. Preuve de sa sensibilité, l’enquête a été confiée par le parquet de Paris au 3e district de la police de la police judiciaire parisienne.

Contacté par TF1, maître Branco n’a pas souhaité faire de commentaire.

Sur le même sujet

Lire et commenter