Affaire Sophie Le Tan : "immense consternation" de la famille après la suspension des recherches

Police

Toute L'info sur

La disparition de Sophie Le Tan

ENQUÊTE - Les recherches pour retrouver Sophie Le Tan, étudiante de 20 ans disparue dans la région de Strasbourg en septembre dernier, ont été suspendues. Tous les secteurs où le suspect Jean-Marc Reiser est passé ont en effet été ratissés. Pour les proches, la nouvelle est difficile à accepter.

Qu’est-il arrivé à Sophie Le Tan, cette étudiante de 20 ans disparue en septembre 2018 dans la région de Strasbourg ? Alors que la question demeure, la police judiciaire suspend ses recherches sur le terrain, a annoncé le journal Dernières Nouvelles d'Alsace. Tous les secteurs où a été borné le portable de Jean-Marc Reiser, le principal suspect, ont été ratissés, sans succès. Les battues sont restées vaines également.

Lire aussi

Les proches de Sophie Le Tan ont accueilli la nouvelle de la fin des recherches avec "une immense consternation". Dans un post Facebook, ils admettent que les enquêteurs "ont réalisé un travail minutieux et de longue haleine", mais regrettent que le corps de Sophie n’ait pas été retrouvé, pas plus que son téléphone ou son ordinateur, et que les événements du 7 septembre 2018 n’aient pas pu être déterminés précisément. "Pourquoi cette décision d’arrêter les recherches, et comment pourrions-nous l’accepter ?", interrogent-ils.

De plus, les proches de l’étudiante se disent "révoltés" d’avoir appris la nouvelle par la presse, "froidement". "Que penser de cette façon de procéder, sinon qu'elle s'apparente à du mépris vis à vis de la terrible douleur vécue au quotidien par la famille ?", écrivent-ils.

D’après France Bleu, les proches de Sophie veulent poursuivre les recherches, aidés par de nombreux bénévoles. Les enquêteurs, eux, n’excluent pas de ratisser à nouveau le terrain, si d’aventure de nouveaux indices apparaissent.

Mis en examen pour "enlèvement", "séquestration" et "assassinat", et incarcéré, Jean-Marc Reiser, 58 ans, nie avoir tué Sophie Le Tan. La jeune fille a disparu alors qu’elle visitait son appartement, à Schiltigheim. Et son ADN a été retrouvé sur le sol de cet appartement, ainsi que sur une veste et des chaussures du suspect. Une trace de sang a également été découverte sur le manche d’une scie, dans la cave du suspect.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter