Huit ans de cavale et 1000 signalements infructueux : toutes ces fois où Xavier Dupont de Ligonnès avait été "repéré"

Police

Toute L'info sur

L'énigme Dupont de Ligonnès

INSAISISSABLE - Depuis le début de sa cavale, en avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès a fait l'objet de près de 1000 signalements. Témoignages, sosies, ossements... toutes les pistes s'étaient révélées infructueuses.

Il a échappé à toutes les polices de France pendant huit ans. Et, des centaines de fois, il a été repéré - mort ou vivant - dans de nombreuses régions du monde, y compris aux Etats-Unis ou même en Thaïlande sans que jamais sa présence ne puisse être confirmée. Xavier Dupont de Ligonnes a été arrêté vendredi à l'aéroport de Glasgow en Ecosse. Il est le personnage central de l'une des plus mystérieuses énigmes criminelles des dernières décennies. Selon les premiers éléments, il était en possession d’un faux passeport et a été confondu par ses empreintes digitales. Dupont de Ligonnès est soupçonné d'avoir tué toute sa famille - sa femme et ses quatre enfants - en 2011 à Nantes. Voici quelques unes des nombreuses fausses pistes de cette enquête hors norme.

La dernière image à Roquebrune-sur-Argens

Six jours avant la découverte des corps sous la terrasse, Xavier Dupont de Ligonnes est filmé par la caméra de surveillance d'un distributeur de billets de banque à Roquebrune-sur-Argens. Le soir même, il dort dans l'hôtel Formule 1 de la commune. C'est la dernière image du tueur présumé. Sa voiture, une Citroën C5, est retrouvée peu après. Vide. 

Voir aussi

Des ossements dans la forêt de Fréjus en juin 2013

En juin 2013, des ossements sont repérés dans la forêt de Fréjus. La piste Dupont de Ligonnès est réactivée mais rapidement, le procureur de Draguignan invalide celle-ci. L’ADN n’est pas celui de Xavier Dupont de Ligonnès mais celui d’un homme suicidé. 

Voir aussi

Juillet 2015 : "Je suis encore vivant"

Une journaliste du bureau de l'AFP à Nantes reçoit en juillet 2015 un mystérieuse lettre. Celle-ci contient une photo représentant Arthur et Benoit, deux des enfants de Xavier Dupont de Ligonnès. Au dos de la photo, la mention mystérieuse : "Je suis encore vivant " avec la signature "Xavier Dupont de Ligonnès" et une mention en minuscule "de là jusqu'à cette heure". L’auteur de cette lettre n’a jamais été retrouvé.

Janvier 2018 : la piste du monastère de Roquebrune sur Argens.

En janvier 2018, la police intervient, sans succès, dans un monastère de  Roquebrune-sur-Argens où des fidèles pensaient avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès. LCI avait, à l'époque, interviewé le moine qui avait été victime de cette méprise car il ressemblait à Dupont de Ligonnès (lire ci-dessous)

Voir aussi

Cette opération faisait suite au signalement d'un homme lors d'une messe du monastère de Saint-Désert-des-Carmes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter