Agression à Villeurbanne : "Il donnait des coups de couteau dans tous les sens"

Agression à Villeurbanne : "Il donnait des coups de couteau dans tous les sens"

SOUS LE CHOC - Une violente agression au couteau a fait un mort et huit blessés samedi vers 16h30 à Villeurbanne près de Lyon. Sidérés et encore sous le choc, plusieurs témoins racontent comment un homme s'en est pris à des passants.

"Il y avait un monsieur à l'arrêt du 57 [un bus, ndlr] et qui s'est mis à  mettre des coups de couteau dans tous les sens". Traumatisée par ce qu'elle a vu, une des témoins de l'attaque au couteau survenue samedi à Villeurbanne raconte l'agression à laquelle elle a assisté alors qu'elle attendait le bus. "Il a réussi à toucher, à ouvrir le ventre d'une personne. Il a mis un coup de couteau dans la tête [d'un autre], il a ouvert l'oreille à une dame sur l'arrêt du bus", rapporte-t-elle, des sanglots dans la voix. 

En quelques minutes, samedi - vers 16h30 - un homme seul a poignardé plusieurs personnes qui se trouvaient à la sortie de la station de métro Laurent-Bonnevay à Villeurbanne. Une agression aux motifs non encore connus. La police judiciaire a ouvert une enquête pour assassinat et tentatives d'assassinat. La piste terroriste semble, à cette heure, écartée.

Parmi les blessés, trois sont en urgence absolue et cinq moins gravement  atteints. 20 autres personnes choquées ont aussi été prises en charge par les pompiers.

Lire aussi

Un chauffeur de bus "a ouvert les portes pour laisser entrer des personnes qui fuyaient"

En vidéo

Agression au couteau à Villeurbanne: le récit des faits

Joint par LCI, Benjamin, un autre témoin de la scène, raconte ce qu'il a vu depuis un bus, situé à une cinquantaine de mètres de la scène. "J'ai pu voir, avec les autres passagers, un homme donner des coups de couteau aux passants. Les gens couraient." Face à la panique, des personnes ne sont approchées du bus pour s'y réfugier. "Le chauffeur a ouvert les portes pour laisser entrer des personnes qui fuyaient." Les passagers ont alors appelé la police. "Nous avons vu ensuite l'agresseur repartir." 

Benjamin nous explique que beaucoup de gens attendaient les navettes devant la station de métro pour se rendre au festival de musique Woodstower, qui se déroulait ce samedi dans le Grand Parc de Miribel Jonage à 15 minutes de Lyon. 

En vidéo

Agression au couteau à Villeurbanne: le récit des faits

 "J'étais dans le métro quand la police et les pompiers ont débarqué et ont demandé s'il y avait des blessés. Il n'y en avait pas. Ensuite, ils ont fait évacuer le métro", raconte, pour sa part, Nina. Contactée par LCI, la jeune fille décrit de "grosses taches de sang sur le sol, pas celles d'un blessé léger. Dehors, il y avait  énormément de secouristes. J'ai vu un monsieur avec ses trois enfants en bas âge, avec du sang sur le visage et son t-shirt blanc. Plusieurs personnes étaient traumatisées, en pleurs. Nous étions tous très choquée."

Sur le même sujet

Lire et commenter