"L'agent est très choqué" : un contrôleur agressé au couteau par une jeune femme dans un TGV Dax-Paris

"L'agent est très choqué" : un contrôleur agressé au couteau par une jeune femme dans un TGV Dax-Paris

FAIT DIVERS - Un contrôleur de la SNCF a été agressé "par ricochet" mardi en fin d'après-midi dans un train Dax-Paris par une femme qui avait un couteau. C'est en voulant la maîtriser alors qu'elle voulait s'en prendre à son compagnon avec l'arme que l'agent a été légèrement blessé avant que la jeune femme soit maîtrisée.

La dispute a dégénéré au milieu des passagers. Mardi soir peu après 18 heures, un contrôleur de la SNCF a été agressé par une femme dans un wagon du TGV Dax-Paris. 

"Cette personne était déjà agitée à sa montée dans le train, selon plusieurs témoignages. Elle se disputait semble-t-il avec son compagnon, évoquant des problèmes familiaux  apparemment. Le ton est monté et elle a sorti un couteau. Deux contrôleurs qui se trouvaient dans le wagon sont alors intervenus pour tenter de la maîtriser. C'est là que l'un d'entre eux a été blessé par l'arme blanche au niveau du poignet. Si la blessure est légère, l'agent est très choqué", détaille ce mercredi une source proche du dossier à LCI. 

 

La police ferroviaire (SUGE, Surveillance générale) est alors intervenue avant que le train de s'arrête en gare de Labouheyre où la trentenaire a été interpellée par les gendarmes et placée en garde à vue. 

Lire aussi

Une plainte déposée

Le contrôleur a, lui, été pris en charge par les secours. Il a déposé plainte. Le compagnon de la jeune femme a été entendu par les enquêteurs pour éclaircir la situation. 

"La jeune femme a été placée en garde à vue pour violences aggravées par trois circonstances : l'état d'ivresse, l'arme et le fait que l'action a été commise sur une personne personne chargée d'une mission de service public. Elle l'est également pour violences sous la menace d'une arme sur son compagnon", précise Olivier Janson, procureur de la République de Mont-de-Marsan à LCI. 

A 11h20, ce mercredi, la garde à vue était toujours en cours. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

PHOTOS - Miss France 2022 : de l'Alsace à Tahiti, découvrez la Miss de votre région

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel va me verser la prime de 100 euros ? Le 20H vous répond

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.