Agressions sur dépositaires de l'autorité publique : que sait-on du profil des auteurs ?

Agressions sur dépositaires de l'autorité publique : que sait-on du profil des auteurs ?

PROFIL - L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a publié récemment un rapport détaillant les agressions commises à l'encontre des personnes dépositaires de l’autorité publique, à savoir les policiers, gendarmes, pompiers ou encore agents de mairie. Un portrait-robot de l'auteur de ces agressions est notamment dressé concernant ces actes commis entre 2016 et 2017.

En l’espace d’une année, entre 2016 et 2017, plus de 35.000 individus ont agressé des personnes dépositaires de l’autorité publique, selon le dernier rapport publié par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Des policiers, des gendarmes, des magistrats ou encore des agents de mairie ont ainsi été pris pour cibles. Les personnes chargées d’une mission de service public comme les sapeurs-pompiers, sont également victimes de ces violences.

Lire aussi

Principalement des hommes de nationalité française

Selon ce rapport, la très grande majorité de ces agressions ont lieu en milieu urbain. La première ville touchée par ces agressions est Paris, avec près de 10.234 personnes mises en cause dans ce type d’agressions entre 2016 et 2017. Dans près de 9 cas sur 10 (87%), les auteurs de ces violences sont des hommes. 59% des mis en causes pour violences sur dépositaires de l’autorité publique avaient moins de 26 ans, contre 20% pour les 26-35 ans, 12% pour les 36-45 ans, 6% pour les 46-55 ans, 3% pour les plus de 55 ans.

Autre donnée importante concernant le profil des auteurs de ces agressions envers des représentants de l'autorité publique, près de 86% d'entre eux sont de nationalité française, soit 30.510 individus. 33% des personnes mises en cause dans ce type d'agressions étaient sans emploi au moment des faits. Dans près d’un cas sur deux, ces violences ont entraîné des incapacités de travail d’une durée maximale de huit jours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination obligatoire n'est "pas le choix de la France", assure Olivier Véran

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.