Vanille, 1 an, retrouvée morte à Angers : la personnalité de la mère au cœur de l’enquête

Vanille, 1 an, retrouvée morte à Angers :  la personnalité de la mère au cœur de l’enquête
Police

ENQUÊTE - Le procureur de la République d'Angers a annoncé dimanche 9 février la mort de Vanille, un an, disparue depuis vendredi après-midi. La personnalité de la mère, retrouvée ce dimanche matin dans un hôtel de Nantes et toujours en garde à vue, se trouve désormais au cœur de l'enquête.

Vanille, un an, disparue depuis vendredi, a été retrouvée morte ce dimanche après-midi par les enquêteurs après que sa mère, Nathalie Stéphan, ait indiqué le lieu où elle a laissé le corps. L'enquête va désormais se concentrer sur le profil de la mère, connue pour des antécédents psychiatriques, qui n'a pas expliqué pour le moment son geste en garde à vue. LCI fait le point sur la personnalité de la suspecte.

Les circonstances du drame

Vanille, la fillette d'un an enlevée vendredi 7 février à Angers par sa mère, a été retrouvée morte ce dimanche dans un conteneur de vêtements, près de chez elle. Lors d'un point presse, le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard a indiqué que "c'est la mère qui a conduit les policiers à l'endroit précis où a été retrouvée la petite Vanille". 

Nathalie Stéphan situe l'heure de la mort de sa fille à vendredi en milieu d'après-midi, le jour de ses 1 an. Soit bien avant le déclenchement du dispositif alerte enlèvement qui a eu lieu samedi soir. Un dispositif qui a tout de même permis, d'après le procureur, de "retrouver le plus vite possible le corps de l'enfant" ainsi que la mère, découverte seule ce dimanche matin dans un hôtel de Nantes. Celle-ci aurait donné la mort à sa petite fille par "étouffement ou strangulation", aurait-elle avoué aux enquêteurs. La garde à vue de Nathalie Stéphan se poursuit pour "meurtre sur mineur par ascendant". Elle encourt la prison à perpétuité. "Le mobile de la mère sera la deuxième partie de la garde à vue", a indiqué le parquet à BFM.

L'autopsie du corps de l'enfant doit avoir lieu lundi après-midi et ses résultats seront connus dans la soirée. Des auditions auront par ailleurs lieu dans la journée de lundi.

En vidéo

Alerte enlèvement : Vanille, disparue depuis vendredi, retrouvée morte à Angers

Un profil psychiatrique

"La mère qui présente des troubles psychiatriques importants (...) a donné très peu d'explications" quant à son geste, a précisé le procureur. Car c'est désormais la personnalité de Nathalie Stéphan, 39 ans, qui est au cœur des interrogations des enquêteurs. "Vont débuter les investigations médicales (...) afin d'en savoir un peu plus sur son état psychiatrique", a confirmé Eric Bouillard. Par le passé, la mère avait déjà tardé à rendre son autre enfant qui vit aujourd'hui avec son père à Angers, mais n'avait pourtant jamais "eu de marque de violence", selon le procureur. Ayant connu "un épisode suicidaire il y a plusieurs mois", Nathalie Stéphan est contrainte à suivre un traitement médical.

En vidéo

Vanille : ce que l'on sait sur le profil de la mère en garde à vue

À sa naissance, Vanille avait été confiée à l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et placée dans une famille d'accueil par le juge pour enfants. Sa mère était hébergée depuis un an au centre maternel d'Angers, un foyer pour femmes enceintes et mères isolées, où elle pouvait accueillir régulièrement sa fille : "Cette semaine, c'est 48 heures qui était prévus avec un aménagement du temps très libre", a détaillé Eric Bouillard. L'alerte de la disparition de la petite fille avait été donnée vendredi en fin de journée après que celle-ci n'avait pas été ramenée à l'heure prévue. La mère avait quitté le foyer vendredi à 11h et aurait dû ramener sa fille à 17h30 à sa référente de l’aide sociale à l'enfance.

Ce que l'on ne sait pas encore

À l'heure actuelle, alors que le corps de la petite fille vient d'être retrouvé, plusieurs interrogations restent en suspens. Quel est le mobile de la mère ? Qui est cet enfant, que Nathalie Stéphan avait "omis de ramener" à l'heure dans le passé, tel que l'a indiqué le procureur ? Le père de Vanille était-il toujours en contact avec sa fille ou bien la mère ? L'enquête ouverte ce jour doit s'évertuer à répondre à toutes ces interrogations, et bien d'autres.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent