Alpes-Maritimes : un collégien se jette d'un pont après avoir reçu deux heures de retenue

Police

SUICIDE - Un enfant de onze ans a mis fin à ses jours jeudi 15 novembre, dans les Alpes-Maritimes. Le drame semble lié aux remontrances d'un professeur, qui ont abouti à deux heures de colle.

Il s'est jeté du haut d'un pont, à Beausoleil, dans les Alpes-Maritimes. Un garçon de 11 ans a mis fin à ses jours jeudi 15 novembre, à la sortie du collège public Bellevue. Le drame pourrait s'être produit après les remontrances d'un professeur, intervenues plus tôt dans la journée. 

Jean-Michel Prêtre, procureur de la République de Nice, détaille ainsi : "Le garçon, comme d'habitude, se dirigeait avec deux copains vers l'arrêt de bus pour rentrer chez lui quand il a annoncé à ses camarades son intention de se suicider. Tout cela était en relation, semble-t-il, avec une peur panique qu'il éprouvait suite à des remontrances de la part d'un professeur pour avoir sorti ou utilisé un téléphone en classe. Des remontrances qui s'étaient traduites par deux heures de colle."

Une enquête ouverte

Les deux camarades du collégien, montés dans le bus sans lui, ont vu leur copain continuer à marcher et ont prévenu alors leurs parents, qui ont à leur tour prévenu ceux de la victime. Ces derniers sont venus sur place et ont retrouvé le corps sans vie de leur enfant en contrebas d'un pont.

Une cellule psychologique a été mise en place vendredi au sein du collège par le rectorat, indique le maire de Beausoleil Gérard Spinelli, qui a rencontré la famille de la victime dans la journée. Une enquête, confiée à la police, a été ouverte.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter