Amendes pour "voyeurisme" en cas d'accident : 40 conducteurs verbalisés à Mulhouse

Police
DirectLCI
SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Des policiers du Haut-Rhin ont décidé de "marquer les esprits" ce mercredi en dressant des contraventions à des dizaines d'automobilistes qui avaient freiné pour scruter, leur téléphone à la main, les amas de tôles froissés.

C'est un phénomène qui augmente et qui a surtout le don d’exaspérer les policiers. Des dizaines d'automobilistes, qui avaient sorti leur portable pour filmer ou photographier un accident de la route dans le Haut-Rhin mercredi, ont été verbalisés. Le motif ? Plus que l'usage de téléphone, les bouchons "de curiosité" qui ralentissent le trafic et sont susceptibles de provoquer des sur-accidents. 


Ce jour-là, c'est une collision entre un poids lourd et un utilitaire sur l'A36 entre Mulhouse et Colmar, qui a conduit la police locale à sévir. "Nous avions fini de sécuriser les lieux de l'accident (...) Nous nous sommes rendu compte qu'un nombre incalculable de personnes ralentissaient dans les deux sens de circulation au niveau de l'accident pour prendre des photos ou filmer avec leur téléphone portable," a détaillé le capitaine Xavier Nicolas, chef des unités spéciales de la police de Mulhouse, auprès France 3 Grand Est. Finalement, près de 40 automobilistes ont écopé d'une contravention sur une période de deux à trois heures. Ils risquent une amende de 135 euros et le retrait de 3 points sur leur permis de conduire.

Reste à savoir si cette initiative destinée à "marquer les esprits" fera mouche auprès des conducteurs, alors que l'on estime à 9 sur 10 le nombre de Français qui utilisent leur smartphone au volant.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter