Annecy : une psychologue décède après s'être fait tirer dessus par un homme dans son cabinet

Annecy : une psychologue décède après s'être fait tirer dessus par un homme dans son cabinet

FAIT DIVERS - Un homme âgé de 75 ans soupçonné d'avoir tiré ce mercredi matin sur une psychologue dans son cabinet à Annecy (Haute-Savoie) à l'aide d'une arme à feu a été interpellé et placé en garde à vue. La victime trentenaire est décédée en début d'après-midi à l'hôpital où elle avait été admise.

Panique ce mercredi matin dans le centre-ville d'Annecy. Le quartier de la rue Carnot a été bouclé après qu'au moins un coup de feu a été entendu. Militaires et policiers ont rapidement été mobilisés sur place pour sécuriser le quartier tandis que le coup de feu a été rapidement localisé. 

Peu après, un septuagénaire soupçonné d'avoir tiré à l'aide d'une arme à feu sur une psychologue  alors qu'il se trouvait dans la salle d'attente a été interpellé. Il avait pris la fuite et s'était réfugié dans le parking du centre commercial Courier, situé à proximité du cabinet.  

"L'agresseur a fait usage d'un fusil. Il a été désarmé par l'époux de la victime, présent sur les lieux. Les patients du cabinet également présents lors des faits n'ont pas été blessés. Âgé de 75 ans, il a été rapidement interpellé lors de sa fuite. Il est actuellement en garde à vue pour des faits d'assassinat", détaille la procureure de la République d'Annecy, Véronique Denizot, dans un communiqué.

La victime est morte à l'hôpital

Le pronostic vital de la victime, âgée d'une trentaine d'années, était lui "très engagé" ce matin. Evacuée dans un état critique à l'hôpital d'Annecy, elle y est "décédée en début d'après-midi", a indiqué la magistrate.

Les motivations du suspect demeuraient inconnues à cette heure. "L'enquête a été confiée à l'antenne des deux Savoie de la Direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon - constatations techniques, médicales, recherche des circonstances, des motivations, des liens entre auteur présumé et victime notamment -, a fait savoir la procureure de la République. La saisine de la cellule d'urgence médico-psychologique a été demandée pour les personnes présentes, choquées et les proches de la victime ; L'aide aux victimes des Savoie sera également sollicitée pour prêter assistance."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 400.000 nouveaux cas en 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.