Appel à "rentrer" dans l'Elysée : le Gilet jaune Eric Drouet visé par une enquête

Police
ENQUÊTE - Il a appelé publiquement à "rentrer dans l'Elysée" samedi. Eric Drouet, l'une des figures des Gilets jaunes, est désormais visé par une enquête pour "provocation à la commission d'un crime ou d'un délit".

"Si on arrive à l'Elysée... on rentre dedans". Pour ses propos tenus mercredi sur le plateau de BFM TV, Eric Drouet - l'une des figures des Gilets jaunes - fait désormais l'objet d'une enquête. Celle-ci a été ouverte pour les chefs de "provocation à la commission d'un crime ou d'un délit et organisation d'une manifestation illicite."


L'homme avait déclenché de vives réactions après ce qui a été considéré comme un appel à la violence envers un des symboles de la République. La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa  - sur le même plateau de télévision - avait dénoncé des propos d"inacceptables". D'autant que cette phrase semble mûrement pesée. Le chauffeur routier avait aussi déclaré sur Facebook que la manifestation de ce samedi à Paris devait être "l'aboutissement final" du mouvement des "Gilets jaunes" : "Samedi c'est l'Elysée (...). Il faudra vraiment que samedi (...) on avance en direction de l'Elysée", ajoutait-il. Jeudi, l'intéressé à tenté de s'expliquer, indiquant qu'il n'avait dit qu'il voulait aller à l'Elysée pour casser mais "pour se faire entendre".


Dans le contexte de violence inédite qui a marqué la manifestation de samedi dernier, ces précisions ne passent pas. Selon une source proche de l'enquête, Eric Drouet sera entendu dans le cadre de cette enquête, "dont l'objet est de faire préciser la portée des propos qu'il a tenus".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter