Argenteuil : vives tensions après la mort d'un jeune homme à moto

Argenteuil : vives tensions après la mort d'un jeune homme à moto
Police

FAIT DIVERS – Des violences ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi, plusieurs heures après la mort d'un jeune homme qui circulait à moto à Argenteuil.

Ils étaient une centaine environ, dimanche soir vers 23 heures du côté de la dalle d'Argenteuil. Et très vite, la situation a dégénéré. "Pendant plusieurs heures, jusqu'à 3 heures du matin environ, il y a eu des incendies et des violences diverses, indique une source policière ce lundi à LCI. Des poubelles et des containers ont été incendiés, cinq véhicules ont brûlé. Il y a eu des jets de mortiers. Une personne a été interpellée pour incendie. Heureusement, il n'y a pas eu de blessés". 

Ces événements nocturnes sont survenus quelques heures après la mort d'un jeune homme âgé de 18 ans un peu plus tôt dans la ville du Val d'Oise. Les faits se sont déroulés dimanche vers 2 heures du matin lorsque le jeune homme a perdu le contrôle de sa moto-cross, à proximité d'un véhicule de police et a percuté un poteau électrique dans une rue d'un quartier pavillonnaire d'Argenteuil. Il est décédé de ses blessures dimanche matin à 8 heures à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

Enquête ouverte

Une procédure en recherche des causes de la mort a immédiatement été ouverte et confiée à la sureté départementale du Val d’Oise.  "Les examens médico-légaux font état d’un décès causé par les suites d’un traumatisme cranio-facial dû au choc contre le poteau en béton. Une autopsie va être pratiquée", a indiqué le parquet de Pontoise dimanche.  

Au moment de l'accident, une équipe de la brigade anti-criminalité (BAC) d'Ermont circulait dans ce même quartier pavillonnaire et a "croisé" le jeune homme sur son moto-cross, a indiqué une source policière.  "Les policiers n'avaient ni gyrophare, ni pare-soleil de police et ne comptaient pas le contrôler mais peut-être que le jeune homme les a identifiés et a paniqué", a affirmé cette source.

Selon cette source, la BAC a alors poursuivi son chemin et "fait marche arrière lorsqu'elle a entendu un bruit fort". Le véhicule de police "ne présente aucun impact et doit être expertisé à la demande du parquet", a affirmé une autre source policière.

"Les premières constatations confirment à ce stade l'absence de poursuite de la moto par les policiers. Une expertise en accidentologie a d’ores et déjà été diligentée. Les premières conclusions confirment l’absence de choc entre le véhicule de la police et la moto", indique-t-on au parquet de Pontoise ce lundi.

"On lui a fait peur"

Sur les lieux, où des traces de l'accident étaient encore visibles dimanche, un témoin qui ne s'est identifié que par son prénom, Abou, a affirmé à l'AFP que "le pare-choc de la voiture de la police a été percuté". "On lui a fait peur, c'est pour ça qu'il est monté sur le trottoir, on lui a barré la route", selon ce jeune homme, qui déclare qu'il se trouvait alors plus bas dans la rue.

D'autres habitants rencontrés par l'AFP accusaient eux aussi la police d'être responsable de l'accident. Pour Idriss Camara, médiateur dans la ville d'Argenteuil, le jeune homme "était un conducteur aguerri" et n'aurait pas perdu le contrôle de sa moto sans y être contraint. 

L'accident qui s'est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche n'est pas sans rappeler d'autres drames similaires récents. Le 6 octobre 2019, Ibrahima Bah 23 ans avait percuté, alors qu'il circulait à bord de sa moto-cross, un poteau à proximité d'une intervention de police à Villiers-le-Bel (Val d'Oise). Il était décédé le lendemain.

Plus récemment, le 18 avril 2020 pendant le confinement, à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), un homme de 30 ans circulant sans casque et à moto a été blessé dans un accident impliquant un véhicule de police. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes et l'IGPN saisi pour déterminer les causes de l'accident. De vives tensions avaient suivi dans plusieurs villes de France. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent