Attaque à la préfecture : y a-t-il eu des failles dans le système de surveillance ?

Attaque à la préfecture : y a-t-il eu des failles dans le système de surveillance ?

JT 13H - Au vu du profil de l'assaillant de la préfecture de police de Paris, de nombreux questions se posent, notamment sur le système de surveillance au sein de la fonction publique. Cette attaque aurait-elle pu être évitée ?

Selon les informations, Mickaël Harpon, en poste depuis 2003 à la préfecture de police de Paris, avait des liens avec la mouvance salafiste. Et pourtant, dans un rapport parlementaire datant de juin 2019, il est précisé que l'Inspection générale de la police nationale doit se saisir de cas présentant des signaux faibles de radicalisation en cours de carrière. Ce qui n'était manifestement pas le cas dans cette affaire. Comment l'assaillant a-t-il pu rester en fonction tout ce temps ? La préfecture de police aurait-elle pu éviter cette attaque si elle était en connaissance de cause ?


Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 05/10/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 5 octobre 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Déconfinement : en Allemagne, des restrictions jusqu'au printemps ?

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Producteur de musique tabassé : retour sur la chronologie des faits

Lire et commenter