Aube : les animaux d'une ferme pédagogique massacrés à Méry-sur-Seine

Police

MALTRAITANCE ANIMALE - Seize animaux d'une ferme pédagogique dans l'Aube ont été retrouvés morts, massacrés au court de la nuit de dimanche à lundi. D'autres pensionnaires ont été gravement blessés, une enquête est en cours.

"Un carnage". C'est le mot utilisé par les propriétaires de la ferme pédagogique de Méry-sur-Seine pour décrire le spectacle qui les attendait ce lundi matin. Seize animaux sont décédés, soit la quasi-totalité des pensionnaires de la ferme. Les survivants sont blessés ou traumatisés selon les propriétaires.

C'est de la barbarie- Nathalie Kabbani, directrice de la ferme pédagogique

Un lapin argenté de Champagne et plusieurs oiseaux ont été victimes de la violence d'un ou plusieurs individus, selon les informations de France 3, qui a publié plusieurs photos. Un mouton gravement blessé, le crâne ouvert par les coups, a dû être euthanasié. 

La directrice de l'établissement, Nathalie Kabbani, s'est exprimée auprès de la fondation 30 millions d'amis: "C’est de la barbarie. Les poules ont été retrouvées mortes dans les coins de l’enclos, elles sont mortes lacérées à coups de pierre en essayant de s’échapper. Seule une poule a été épargnée, peut-être parce qu’elle était entourée de ses six petits". 

Le centre estime avoir perdu 90 % de ses pensionnaires . Les chevaux et poneys du centre équestre voisin ont été retrouvés sains et saufs mais hors de leur enclos.

Un enquête ouverte et une cagnotte en ligne

La gendarmerie de Rosières-Près-Troyes (10) s'est rendue sur place pour effectuer les premières constatations. Des canettes de bière ont été retrouvées, ainsi que des bouts de bois et des pierres qui auraient servi à frapper les animaux. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs des faits. La fondation 30 millions d'amis a annoncé se porter partie civile.

La ferme pédagogique développait des modules pour personnes handicapées et s'occupait de races menacées d'extinction. Les propriétaires ne désespèrent pas et ont toujours "la volonté de poursuivre cette expérience et cette aventure". Une cagnotte en ligne a été ouverte pour venir en aide à l'établissement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter