Ce que l'on sait après le grave accident d'un car Flixbus dans la Somme

Police

AUTOROUTE A1 - Un accident de car Flixbus a eu lieu dimanche, peu avant midi, sur une autoroute dans le sens Paris-Lille, faisant 33 blessés dont quatre graves, selon le bilan de la préfecture de la Somme. Selon les premiers éléments de l'enquête, la conductrice n’avait consommé "ni alcool, ni stupéfiants".

Un important accident impliquant un car de la compagnie Flixbus s’est produit dans la Somme, dimanche 3 novembre. Les 33 personnes présentes à bord, dont plusieurs de nationalités étrangères, sont blessées. Parmi elles, quatre le sont plus grièvement, selon la préfecture. L'autocar qui circulait sur l'A1 dans le sens Paris-Lille a fait une sortie de route en fin de matinée, au niveau de la commune d’Estrees-Déniécourt. 

Lire aussi

Que s’est-il passé ?

A 11h50 ce dimanche, un car Flixbus, effectuant la liaison entre Paris et Londres, a fait une sortie de route au niveau de la sortie 13 sur l’autoroute A1. Le véhicule s’est couché sur son flan, blessant 33 personnes dont la conductrice du bus. 29 blessés légers et 4 blessés graves sont à déplorer. Après une fermeture provisoire, la sortie 13 d’Estrées-Deniecourt a été réouverte alors que la circulation sur l’autoroute A1 dans le sens Paris-Lille est revenue à la normale.

Qui sont les victimes ?

Dans un communiqué, la préfecture de la Somme a indiqué dimanche que onze Français, dix Britanniques, cinq Américains, deux Roumains, un Espagnol, un Australien, un Mauricien, un Japonais et un Sri-Lankais figurent parmi les 33 blessés.

Quelle prise en charge ?

Selon la préfecture, "les blessés ont été répartis sur différents centres hospitaliers de la région", à savoir Amiens, Montdidier, Péronne et Saint-Quentin. Un suivi psychologique a également été apporté aux victimes. De son côté, la société Flixbus a affrété un bus à destination de Paris "pour les premiers sortants".

Parmi les blessés, la conductrice du car a été victime d'une fracture du bassin, selon le parquet d'Amiens qui a ouvert une enquête contre X pour "blessures involontaires". Parmi les blessés légers figure également un enfant de huit ans, dont la mère est toujours à l'hôpital. Sur les 29 blessés légers et 4 blessés graves, deux personnes étaient toujours hospitalisées lundi soir "sous surveillance au CHU d'Amiens". 

Des tests toxicologiques négatifs

Les analyses toxicologiques pratiquées sur la conductrice n'ont révélé "aucune présence d'alcool ni de stupéfiants", a déclaré à l'AFP le procureur de la République d'Amiens. Toujours à l'hôpital, "elle sera entendue par les enquêteurs dans l'après-midi", a affirmé le magistrat.

"Aucun véhicule tiers" impliqué

Le procureur de la République d'Amiens, Alexandre de Bosschère, a déclaré à l'AFP que "les causes précises de l'accident" sont encore inconnues mais que les enquêteurs ont déjà établi que l'autocar "était seul au moment de l'accident et 

qu'il n'y a eu aucune intervention d'un véhicule tiers".

Cependant, il note que "l'autocar n'avait normalement pas vocation à prendre la sortie où a eu lieu l'accident", et les enquêteurs devront déterminer "si cette sortie était volontaire ou non, et pourquoi elle a eu lieu".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter