Bas-Rhin : un jeune homme de 29 ans décède en manipulant un pétard

Bas-Rhin : un jeune homme de 29 ans décède en manipulant un pétard
Police

FAIT DIVERS - Un jeune homme âgé de 29 ans est mort dans la nuit de mardi à mercredi alors qu'il manipulait un pétard de type mortier dans le jardin de sa maison d'Haguenau (Bas-Rhin) pour fêter le réveillon. Les secours n'ont rien pu faire pour le sauver.

Le drame s'est déroulé peu après minuit alors que la France venait de célébrer le passage à la Nouvelle année. Vers 1 heure du matin, un jeune homme de 29 ans est décédé alors qu'il manipulait un mortier.  "L'accident a eu lieu dans le jardin de sa maison. Le jeune homme avait ce pétard en main quand il a explosé. Les secours intervenus rapidement n'ont rien pu faire pour le sauver", indique une source policière à LCI ce mercredi matin. 

Une enquête est actuellement en cours, sous l’autorité du parquet de Strasbourg, pour déterminer les circonstances de ce décès

Une cinquantaine de blessés dans le Bas-Rhin

Dans un communiqué ce mercredi, la préfecture du Bas-Rhin indique sur l'usage des pétards a entraîné, en plus du décès tragique de ce jeune homme, des blessures chez 50 personnes. 

"Le mauvais usage de pétards et articles pyrotechniques durant la nuit de la Saint Sylvestre a fait 51 victimes dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier (contre 57 en 2018), souligne la préfecture dans un communiqué. Parmi les personnes blessées, deux garderont des séquelles définitives et 31 des séquelles temporaires, 17 personnes ayant été blessées de manière bénigne. 43 % des victimes ont été blessées aux mains et 20 % aux yeux. Les victimes sont âgées de 4 à 57 ans, 20 d’entre elles sont mineures".

Plusieurs avertissement dès le début de semaine

Dès lundi, et comme chaque année à cette période, les autorités avaient mis en garde les citoyens au sujet de l'utilisation de mortiers, dont l'utilisation est interdite en France.

Les pétards sont une tradition bien ancrée lors du Nouvel An dans l'Est de la France. Chaque année, de nombreuses personnes sont blessées en utilisant des pétards. 

Dans son communiqué, la préfecture du Bas-Rhin rappelle que "comme chaque année depuis 2007, un plan d’action partenarial contre le mauvais usage des pétards a été mis en œuvre tout au long du mois de décembre". Il passe notamment par "de la prévention grâce notamment aux interventions menées auprès des collégiens de 4ème de l’ensemble du département pour les sensibiliser aux risques encourus en cas de mauvais usages des pétards et artifices" et des "contrôles opérés par les forces de l’ordre sur la base notamment de l’arrêté préfectoral pris le 2 décembre 2019 et restreignant la vente, l’utilisation et le transport de pétards dans le Bas-Rhin jusqu’au 5 janvier 2020". Ainsi, 416 kg de marchandises ont ainsi été saisis ces derniers jours, selon des chiffres provisoires.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent