Bordeaux : en profanant un cimetière, il reste coincé sous une pierre tombale

Police

DÉGRADATION - Un étudiant bordelais, ivre, qui venait de profaner un cimetière avec au moins deux amis s'est retrouvé bloqué par une stèle dans la nuit de jeudi à vendredi. Un imprévu qui a permis à la police de l'appréhender. Il a été placé en garde à vue.

Les faits se sont déroulés dans un cimetière juif, mais l'hypothèse d'un acte antisémite a été exclue. Un jeune homme, ivre, qui venait de profaner plusieurs tombes avec au moins deux amis dans la capitale girondine a été arrêté et placé en garde à vue. 

"Des étudiants d'une grande école locale, très alcoolisés, s'en sont pris à quelques tombes dans le cimetière juif. Quelques pierres tombales ont été dégradées, cassées, ils ont dû sauter dessus ou les faire tomber de leur socle", a précisé à l'AFP une commissaire de police. "A priori, cela n'a strictement rien à voir avec un caractère antisémite", a-t-on précisé de même source.

1,55g d’alcool par litre de sang

Toujours selon la police, les profanateurs présumés, qui ont agi "aux alentours de 7h00", étaient "au moins trois" et l'un d'eux a pu être appréhendé car il s'est retrouvé "coincé" par une pierre tombale déplacée. L'étudiant de 19 ans a appelé à l'aide et les riverains venus lui porter secours ont prévenu la police et les pompiers. 

Légèrement blessé, ce dernier a été examiné par les secours et a été immédiatement placé en garde à vue. Les tests d'alcoolémie ont révélé qu'il avait environ 1,55g d’alcool par litre de sang.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter