"Ce sont les plus dangereux"... Quand Redoine Faid parlait des "flics obstinés" de Creil

Police

Toute L'info sur

Fin de cavale pour Redoine Faïd après une incroyable évasion

PRÉMONITOIRE - Dans un livre co-écrit en 2010 avec Jérôme Pierrat, Redoine Faid - désormais sous les verroux - qualifiait les policiers de Creil d'"obstinés" et disait même "éviter l'Oise". Ces mêmes policiers "obstinés" qui l'ont arrêté dans sa cachette du quartier du Moulin, mercredi 3 octobre au petit matin.

Les "flics" le connaissent bien. Et il connait bien les flics. Très bien même. Redoine Faid a été cueilli en douceur ce mercredi matin à l'issue d'une opération menée par une centaine de policiers dans le quartier du Moulin de la ville de Creil (Oise). Sa ville natale. Il y a 8 ans - lorsqu'il était alors "l'ex-braqueur" en rédemption, grand coureur des plateaux TV, l'homme avait rédigé un livre sobrement intitulé "Braqueur." 

Un passage de ce livre résonne avec singularité ce mercredi. Il évoque les policiers de l'Oise. Ces mêmes policiers qui ont contribué à sa traque et son arrestation :  " Ce sont les plus dangereux car ils travaillent quasi à temps plein sur mon compte. Ils sont très obstinés, ces enfoirés. Des flics possédés par la chasse aux bandits. J’évite la région de l’Oise pour ne pas créer l’effervescence dans leur service. Pour un braqueur, ces flics-là, c’est la peste ! Je me noie dans la faune parisienne."

Voir aussi

Manifestement, la "noyade" dans la faune parisienne n'était pas, cette fois, la tactique de Redoine Faid. Le fugitif a préféré se réfugier dans son propre quartier au risque de perdre à "la chasse aux bandits."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter