Cécile Bourgeon sortie de prison : le père de la petite Fiona "en colère"

Cécile Bourgeon sortie de prison : le père de la petite Fiona "en colère"
Police

RÉACTION - Cécile Bourgeon a été libérée mercredi soir après que la Cour de cassation a ordonné la tenue d'un nouveau procès en appel et annulé sa condamnation à vingt ans de réclusion criminelle pour les coups mortels portés à la fillette en 2013. Une décision qui ulcère le père de la fillette.

Toute l'info sur

Mort de Fiona : peine alourdie en appel pour la mère

Cécile Bourgeon n'est plus en prison. Mercredi, la Cour de cassation avait ordonné la tenue d'un nouveau procès en appel pour la mère de Fiona, et annulé sa condamnation à vingt ans de réclusion criminelle pour les coups mortels portés à la fillette en 2013. C'est donc libre qu'elle comparaîtra au 4e procès de cette affaire qui a défrayé la chronique en mai 2013. 

Cette décision a provoqué la colère de Nicolas Chafoulais, le père de la petite fille de 5 ans dont le corps n'a jamais été retrouvé depuis sa disparition : "Je suis en colère. C'est un coup à péter les plombs. Elle comparaîtra libre et cela aura une incidence sur le jury", a-t-il regretté au micro de France Bleu Pays d'Auvergne.

Lire aussi

"C'est n'importe quoi (...). Dehors pour elle, c'est dangereux, dehors elle est très mal 'barrée'. La population va très mal le prendre de savoir qu'une assassin d'enfant se promène à côté de chez eux. Elle est moins en sécurité qu'en prison", a-t-il par ailleurs jugé. "Il ne faut pas qu'elle sorte, on ne sait pas de quoi Cécile Bourgeon est capable. J'ai peur pour ma fille (la petite sœur de Fiona, ndlr) et ma famille. Je ne sais pas ce qu'elle a dans la tête", s'est-il inquiété.

"Désormais libre", Cécile Bourgeon qui a fini de purger la peine de cinq ans de prison prononcée en première instance et qui compte s'installer à Perpignan où vit sa mère, "attend avec sérénité un procès véritablement équitable", selon les avocats, cités par l'AFP. Celui-ci - le 4e dans cette affaire - pourrait se tenir à Lyon dès le mois de juin et pour une durée de 15 jours, indique 20 Minutes.   

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'Elysée exclut un confinement généralisé comme au printemps

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

"Trop risqué", des médecins mettent en garde contre les conséquences d'un éventuel reconfinement

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent