Cergy : un commissaire se suicide avec son arme de service

Police

POLICE - Un commissaire divisionnaire de Cergy-Pontoise a mis fin à ses jours, avec son arme de service. Retrouvé mort à son domicile, dimanche 15 septembre, il avait 47 ans. Sa compagne, policière elle-aussi, a été placée en garde à vue.

Le décompte macabre se poursuit. Ce dimanche 15 septembre, un commissaire divisionnaire de Cergy Pontoine s'est donné la mort avec son arme de service. Le fonctionnaire de police, était en charge de la circonscription de sécurité publique de Cergy-Pontoise depuis plus de deux ans. Selon le site Actu17, une enquête a été ouverte, afin de déterminer les circonstances du décès de ce policier, visiblement très apprécié de ses troupes. Si la thèse du suicide est privilégiée, il s'agira malgré tout de lever toute faire la lumière sur ce décès. 

D'après une source policière, la compagne du commissaire, qui est également fonctionnaire de police, a appelé les secours dimanche en fin d'après-midi. Sur place, ceux-ci ont constaté une blessure par balle et la mort du commissaire. En juillet dernier, un officier de police de Cergy s'était donné la mort, dans les locaux de la police. L'enquête été confiée à la section de recherches de Versailles.

Lire aussi

Un numéro vert anti-suicide mis en place début semptembre

Lundi 9 septembre, Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur avait annoncé la création d'un numéro vert pour lutter contre la vague de suicides qui sévit dans les rangs policiers depuis le début de l'année. Ce numéro unique d'appel doit permettre aux fonctionnaires de la police nationale d'avoir un accès "anonyme, confidentiel et gratuit, 24H/24 et 7 jours sur 7 aux psychologues de la plateforme", a souligné la Direction générale de la police nationale (DGPN). 

Géré par des prestataires externes, il est mis en oeuvre depuis le lundi 9 septembre en complément de celui du service de soutien psychologique opérationnel de la police, mis en service fin juin. Depuis le début de l'année, 51 agents de la police nationale ont mis fin à leurs jours, un bilan déjà bien plus élevé qu'en 2018, où 35 fonctionnaires s'étaient suicidés. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter