Poneys mutilés dans l'Yonne : le portrait-robot d'un suspect publié par la gendarmerie

Poneys mutilés dans l'Yonne : le portrait-robot d'un suspect publié par la gendarmerie
Police

SUSPECT - Un portrait-robot d'un des deux individus suspectés d'avoir mutilé des poneys dans un refuge de l'Yonne, dans la nuit de lundi à mardi, a été publié ce jeudi par la gendarmerie.

Du nouveau dans l'affaire des poneys mutilés dans un refuge de l'Yonne, à Villefranche-Saint-Phal. Ainsi, alors qu'une enquête a été ouverte et confiée mercredi à la brigade de recherches d'Auxerre, notamment après l'agression du président du refuge, un portrait-robot d'un des individus suspectés d'avoir mutilés les animaux a été posté sur la page Facebook de la gendarmerie de l'Yonne.

Accompagné d'un portrait 3D montrant un homme jeune avec des cheveux bruns, le post indique le message suivant : "Dans la soirée du 24 août 2020, sur le département de l’Yonne à Villefranche-Saint-Phal commune de Charny-Orée-de-Puisaye (89120), deux individus sont surpris dans une propriété privée. Ils ont le temps de commettre des actes de cruauté sur deux poneys avant de prendre la fuite."

Lire aussi

"Dans le cadre de l’enquête ouverte, un portrait robot d’un des deux individus a été réalisé. Tout renseignement utile peut être communiqué à l’adresse suivante : br.auxerre+chevaux89@gendarmerie.interieur.gouv.fr" peut-on lire.

En vidéo

Mutilation de chevaux : les éleveurs sont très inquiets

Toute l'info sur

Le mystère des chevaux mutilés

Vers minuit, dans la nuit de lundi à mardi, Nicolas Demajean, président du Ranch de l'espoir, avait été réveillé par des cris d'animaux avant de remarquer la présence de deux intrus, dont un lui entaillera l'avant-bras gauche avec une serpette, avant de prendre la fuite.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent