Confinement : puis-je prendre le train ce week-end ?

Confinement : puis-je prendre le train ce week-end ?
Police

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

CIVISME - Il faut s'y résoudre : les départs en vacances et en week-end ne font pas partie des cas prévus dans l'attestation de déplacement dérogatoire. Les forces de l'ordre renforcent ainsi, dès ce vendredi, les contrôles dans les gares parisiennes pour veiller à ce que le confinement soit respecté.

Le week-end arrive et, par miracle, le train que vous aviez réservé fait partie des rares qui n'ont pas été supprimés. Ne criez pas victoire trop vite : "Il n'est pas question de laisser partir les personnes en vacances ou en week-end comme si de rien n'était", a affirmé ce vendredi la préfecture de Police en début d'après-midi lors d'un point presse qui s'est tenu devant la gare de Lyon, à Paris. Pour effectuer des contrôles, "des unités de forces mobiles viennent ainsi en renfort de la brigade des réseaux ferrés parisienne pour l'ensemble du week-end et les jours prochains". 

Objectif : s'assurer que les mesures de restriction des déplacements de la population pour lutter contre la propagation du coronavirus sont bien respectées. "Il est en effet nécessaire que nos concitoyens comprennent bien que l'on doit absolument rester chez soi et donc ne pas se déplacer afin de ne pas prendre ou faire prendre le risque de contamination à d'autres zones de confinement", explique le porte-parole de la préfecture. Dans la ligne de mire, figure également le fait de profiter du week-end pour aller se confiner dans une résidence secondaire.

Lire aussi

Or,  ces départs d'ordre récréatif ne font pas partie des situations prévues par l'attestation de déplacement dérogatoire. "Il faut que les concitoyens comprennent bien qu'aujourd'hui les déplacements par train, par transports en commun, doivent avoir une vocation économique : permettre aux personnes d'aller travailler [...] ou doivent répondre à un motif familial impérieux. Par exemple : quelqu'un qui aurait besoin d'aller s'occuper d'un parent âgé, malade", détaille-t-il.

Des sanctions sont-elles alors prévues ? A défaut de justificatif valable, les voyageurs encourent bel et bien l'amende de 135 euros pour non respect des mesures de confinement. Et ils ne seront bien sûr de toute façon pas autorisés à monter à bord du train.

En vidéo

Une amende de 135 euros en cas de non respect du confinement

Quant aux voyageurs qui auraient en revanche une véritable raison de se déplacer (besoins professionnels ou familiaux avérés), ils doivent pour leur part être munis de leur attestation de déplacement dérogatoire ou de leur attestation d'employeur justifiant du caractère professionnel de leur déplacement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent