Confinement : une policière grièvement blessée lors d'un contrôle d'attestations

Confinement : une policière grièvement blessée lors d'un contrôle d'attestations

CORONAVIRUS - Une fonctionnaire de police est dans un état grave après avoir reçu un pavé en pleine tête lors d'un simple contrôle d'attestations, mardi 25 mars, à Beauvais. Selon nos informations, deux suspects ont été interpellés et placés en garde à vue.

Les faits ont eu lieu ce mardi vers 18h. Les policiers sont alors dans le quartier Cité des roses, à Beauvais, dans l'Oise. Un groupe d'une dizaine d’individus est contrôlé dans le cadre des mesures de confinement mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19. C'est alors que la situation dégénère. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Selon nos informations, l'un d'eux s'en prend à un policier municipal, le frappant d'un coup de poing. Quelques secondes plus tard, une collègue est atteinte en pleine tête. Elle aurait reçu une brique "au niveau de l'arcade sourcilière", d'après les précisions du syndicat policier Alliance, et souffre désormais d'un grave traumatisme crânien. Cette adjointe de sécurité, membre de la patrouille, est actuellement hospitalisée au CHU d'Amiens. 

Dans un communiqué, le syndicat a regretté un "drame" qui démontrerait "une fois de plus qu'il est nécessaire de faciliter et d'alléger le travail des policiers". Il demande notamment un couvre-feu national afin de "réduire les missions de nuit". De son côté, Christophe Castaner a rendu hommage sur Twitter à cette fonctionnaire, "engagée pour nous protéger". Dans la nuit, le ministre de l'Intérieur a assuré que "tout est mis en oeuvre pour que ces actes gravissimes ne restent pas impunis".

Selon nos informations, deux suspects ont été interpellés et étaient en garde à vue ce mardi soir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'obligation vaccinale des soignants repoussée au 31 décembre en Guadeloupe et en Martinique

EN DIRECT - Migrants : "Des méthodes pas sérieuses", lance Emmanuel Macron à Boris Johnson... qui assume sa lettre

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.