Confinement : une attestation de déplacement disponible sur smartphone dès lundi

Confinement : une attestation de déplacement disponible sur smartphone dès lundi
Police

CORONAVIRUS - Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé jeudi qu'une attestation serait disponible sur smartphone dès ce lundi 6 avril. Elle n'est donc pas valable à ce jour.

Trouver des ramettes de papier, écrire à la main ou avoir une imprimante, ne pas pouvoir écrire au crayon à papier pour gommer et changer les dates... Les contraintes pour réaliser son attestation de déplacement dérogatoire sont nombreuses. Voilà ce qui a sûrement poussé le ministre de l'Intérieur à annoncer ce jeudi, après deux semaines et demi de confinement, qu'une version smartphone serait disponible dès le 6 avril. 

"À partir de lundi, nous mettons en place une attestation numérique en complément du dispositif papier. Le service sera accessible en ligne, sur le site du ministère de l'Intérieur et du gouvernement. Désormais, les Français se sont approprié les règles du confinement, il convient donc de leur donner un peu de souplesse avec cet outil", explique Christophe Castaner au Parisien.

Lire aussi

Le ministre précise que ce nouveau formulaire pourra être édité depuis son smartphone, "afin de le présenter aux policiers grâce à un QR Code". "Nous n'avons pas voulu d'une application comme celles que nous avons vu fleurir lors des premiers jours du confinement, car il y avait un risque de piratage des données. Là, il n'y aura pas de fichier. Personne ne pourra collecter les données des usagers", détaille-t-il. "Ce système est aussi construit pour lutter contre la fraude : il faudra préciser votre heure de sortie, mais l'heure à laquelle vous avez édité le document sera accessible aux policiers."

6 millions de contrôles et plus de 380.000 procès-verbaux.

Christophe Castaner indique en outre au quotidien que "depuis la mise en place du confinement, les forces de l'ordre ont procédé à plus de 6 millions de contrôles et ont dressé plus de 380 000 procès-verbaux". 

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCes indicateurs qui incitent à l'optimisme en France

"Nous avons constaté une légère baisse des contraventions, mais elle n'est pas spectaculaire. Globalement, les règles du confinement sont bien respectées", commente-t-il. "On a le sentiment que les Français ont compris qu'il s'agissait d'une protection et que si nous voulons 'casser les chaînes de propagation', il faut que le confinement soit efficace."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent