Confinement : une femme soupçonnée de violences sur ses enfants interpellée dans les Yvelines

Confinement : une femme soupçonnée de violences sur ses enfants interpellée dans les Yvelines

FAIT DIVERS – Une trentenaire a été interpellée dimanche soir dans son appartement d'Aubergenville (Yvelines) après qu'un proche a indiqué aux forces de l'ordre qu'elle maltraiterait ses trois enfants. Les mineurs ont été pris en charge par leurs grands-parents.

Les enfants ont-ils donné l'alerte par téléphone depuis le domicile ou est-ce une erreur de jugement ou un acte malveillant de la part d'une personne qui pourrait en vouloir à la jeune femme?  Dimanche soir, les policiers sont intervenus dans un appartement d'Aubergenville dans les Yvelines pour vérifier ce qu'il se passait à l'intérieur après avoir été alertés de la situation. 

Un proche de la famille a en effet composé le 17 pour signaler qu'une mère de famille âgée de 34 ans aurait frappé puis privé de nourriture ses trois enfants âgés de 9, 13, et 14 ans. Interpellée par les forces de l'ordre, la trentenaire a été placée en garde à vue tandis que les enfants ont été pris en charge par leurs grands-parents.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

L'aide sociale à l'enfant avisée

"A l'issue de sa garde à vue, la jeune femme a finalement été laissée libre car les éléments dénoncés n'ont pu être vérifiés, indique une source policière à LCI. Les enfants étaient toujours chez leurs grands-parents lundi". 

L'aide sociale à l'enfance a été avisée des faits. On ignore si la mère de famille a pu ou non récupérer ses enfants ce mardi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.