Coronavirus : 32 500 masques saisis à Saint-Ouen, deux hommes interpellés

Coronavirus : 32 500 masques saisis à Saint-Ouen, deux hommes interpellés
Police

SÉCURITÉ - La préfecture de police de Paris a indiqué ce mardi sur son compte Twitter que deux individus venant de récupérer treize colis de masques chirurgicaux avaient été interpellés. Ne pouvant justifier du contenu des paquets, ils ont été placés en garde à vue.

Malgré les besoins des soignants et des personnes en première ligne, les arnaques sur les équipements incontournables au personnel hospitalier ne s'arrêtent pas. Mardi 31 mars, la préfecture de police de Paris a indiqué sur Twitter avoir interpellé deux individus qui venaient de récupérer treize colis de masques chirurgicaux à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) "sans pouvoir justifier de leur compétence médicale". 

En ouvrant les treize colis, les fonctionnaires ont dénombré pas moins de 32 500 masques. "Les deux suspects ont été placés en garde à vue. Ils sont toujours face aux enquêteurs", indiquait une source judiciaire ce mardi midi à LCI

Lire aussi

Plus importante saisie samedi à Paris

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Depuis le début de l'épidémie, les vols de masques sont récurrents. Le mercredi 25 mars notamment, un homme a été mis en examen mercredi à Paris, après la découverte de 23.060 masques de protection, qu'il revendait illégalement puisqu'ils sont réquisitionnés à la demande du gouvernement, a fait savoir le parquet de Paris le week-end dernier

Ce particulier, qui stockait sa marchandise dans un véhicule utilitaire dans le 16e arrondissement, a été mis en examen pour "pratiques commerciales trompeuses", "refus de déférer à une réquisition administrative" et "escroquerie", a précisé cette source, confirmant une information du Monde. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Les masques ont été remis aux autorités sanitaires.

Il s'agissait de la plus importante saisie de masques de protection dans la capitale depuis que le gouvernement a interdit leur revente, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent