Coronavirus : attention, l'attestation sur téléphone portable n'est en fait pas valable

Coronavirus : attention, l'attestation sur téléphone portable n'est en fait pas valable
Police

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

MISE AU POINT - Le ministère de l'Intérieur a indiqué ce mercredi que la présentation de l'attestation de déplacement sur l'honneur sur téléphone portable n'était en fait pas valable. Vous devez donc absolument l'imprimer ou recopier le texte ad hoc à la main.

Après la mise en place, le premier revirement. Au lendemain de la mesure de confinement, certaines consignes sont déjà contredites. Mardi, la population avait en théorie la possibilité d'imprimer, de rédiger à la main ou de télécharger et de remplir l'attestation de déplacement dérogatoire afin de la présenter sur son téléphone, attestation permettant à tout un chacun, en cas de nécessité, se de déplacer. 

Ce mercredi matin, le ministère de l'Intérieur donne un autre mot d'ordre. Il explique qu'il n'est donc  en fait plus possible de présenter ladite attestation sur son mobile au format numérique. "Mardi, des services de forces de sécurité intérieure ont communiqué pour  expliquer qu’on pouvait remplir l’attestation sur notre téléphone via Adobe. En fait, le formulaire n’est valide uniquement s’il est imprimé ou s’il est écrit sur papier libre", explique le ministère.

100.000 policiers et gendarmes mobilisés

Le décret détaillant la mise en place d'une contravention de 135 euros (portée à 375 euros en cas de majoration) qui réprime la "violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile", décidée par le gouvernement pour freiner l'épidémie de coronavirus, a été publié dans la matinée au Journal officiel. Selon le JO, le décret entre en vigueur "immédiatement".

Pour rappel, les déplacements tolérés sont ceux entre domicile et travail quand c'est absolument nécessaire, pour aller faire ses courses, pour raisons de santé, ou encore pour "motif familial impérieux ou l'assistance de personnes vulnérables", a détaillé le gouvernement.

Quelque 100.000 policiers et gendarmes ont été déployés dans le pays pour faire respecter ces mesures.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent