Coronavirus : les autorités mettent en garde contre les fausses attestations de déplacement

Coronavirus : les autorités mettent en garde contre les fausses attestations de déplacement

ÉPIDÉMIE - La Commission nationale de l'informatique et des libertés de France met en garde contre les abus sur Internet. Profitant de la situation, certains malfrats font payer des attestations de déplacements ou récoltent des données personnelles via des sites frauduleux.

A mesure que l'épidémie se répand, les fraudes se multiplient. Dès la fin janvier, alors que le covid-19 gagnait du terrain dans les pays européens et arrivait en France, des signalements avaient été faits notamment via la plateforme en ligne Pharos. 

Alors que le nombre de cas n'a cessé d'augmenter dans l'Hexagone et que les consignes de sécurité venant des autorités se durcissent, les escrocs ne comptent visiblement pas en rester là. Après les vols de masques revendus sur le net, les gels hydroalcooliques revendus à prix d'or, les sites permettant d'effectuer des commandes jamais livrées, voici maintenant des sites proposant des attestations de déplacement payantes. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Face à un phénomène arrivé moins de 24 heures après les nouvelles mesures de confirment, les autorités mettent ainsi en garde depuis ce mercredi la population contre ces sites frauduleux. Elles rappellent notamment que les attestations sont gratuites, qu'elles peuvent être rédigées à la main ou téléchargées sur les sites dédiés. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : que va annoncer Jean Castex ? Suivez notre édition spéciale

Restaurants : les solutions envisagées pour les rouvrir

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter