Oise : un homme interpellé pour avoir mis en vente des masques et gels périmés

Oise : un homme interpellé pour avoir mis en vente des masques et gels périmés

ARNAQUE - Un homme qui avait mis en ligne des produits périmés sur le site d'annonces commerciales Le Bon Coin a été placé en garde à vue par les gendarmes de l'Oise.

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue mardi dans l'Oise pour avoir mis en vente en ligne des matériels de protection périmés (masques, gels) contre le coronavirus, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

L'opération menée par les gendarmes de l'Oise, où est recensé le nombre le plus important de cas de contamination au coronavirus en France, a permis la découverte de 9.400 masques, 3.300 gants, 4.500 lingettes, 80 flacons de gel hydroalcoolique 150 ml et 14 flacons de gel hydroalcoolique 500 ml, tous périmés, mis en vente sur le site Le Bon Coin.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Une escroquerie mise au jour grâce à une veille sur les sites de vente en ligne

Ces produits industriels périmés et voués à la destruction ont été détournés au préjudice d'une entreprise de l'Oise par un des salariés, a ajouté la gendarmerie nationale. 

L'escroquerie a été mise au jour à la suite d'une veille sur les sites de vente en ligne par les gendarmes du bureau renseignement du groupement de gendarmerie de la Somme, a-t-on poursuivi de même source. L'homme, âgé de 59 ans, a été interpellé et placé en garde à vue sur instruction du parquet de Beauvais, a-t-on précisé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Zinedine Zidane positif au Covid-19

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

6 doses au lieu de 5 : la baisse des livraisons de Pfizer est-elle liée à une nouvelle stratégie de vaccination ?

Procédure de destitution : les étapes qui attendent Donald Trump

"Du jamais vu" : ces produits soldés comme jamais avec la crise du Covid-19

Lire et commenter