Coronavirus : près d'Angers, des militaires armés pour protéger l'usine de masques

Coronavirus : près d'Angers, des militaires armés pour protéger l'usine de masques
Police

SÉCURITÉ- Une section du 27e Bataillon de chasseurs alpins d'Annecy est mobilisée depuis cette semaine pour sécuriser l'usine Kolmi-Hopen à Saint-Barthélemy d'Anjou (Maine-et-Loire). Les militaires sont chargés de protéger les personnels du site, mais aussi les masques médicaux et des éléments de protection qui y sont fabriqués.

Des hommes armés qui déambulent autour du grand bâtiment et guettent les abords pour éviter toute intrusion. Depuis cette semaine, une section du 27e Bataillon de chasseurs alpins (27e BCA) d'Annecy est déployée pour assurer une mission de protection de l'usine Kolmi-Hopen, qui produit des masques médicaux et des éléments de protection. Le risque ? Des vols de ces objets actuellement très convoités et revendus à prix d'or sous le manteau en toute illégalité.

C'est dans cette usine de Saint-Barthélémy d'Anjou (Maine-et-Loire) que s'est rendu mardi 31 mars Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat a ainsi voulu "montrer la mobilisation exceptionnelle de notre industrie pour faire face aux besoins liés à la crise du Covid-19", a indiqué l'Elysée.

Lire aussi

24 heures sur 24

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Cette usine tourne désormais 24 heures sur 24 pour accroître sa production après avoir recruté 35 CDD. Elle produit chaque jour 270.000 masques FFP2 (soit près de 2 millions par semaine) et 450.000 masques chirurgicaux (3 millions par semaine). Tous les éléments, de l'élastique au masque, sont fabriqués en France.

"Dans le cadre de l'opération Résilience, nous avons reçu comme mission la protection de l'usine et notamment la protection des personnels et de la fabrication des masques. Nous sommes fiers de participer à cette opération pour apporter notre soutien à la population", indique un des membres du bataillon interrogé. 

Cette mission est prévue pour une durée indéterminée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent