Près de 5000 verbalisations pour non-respect du couvre-feu depuis samedi dernier

Près de 5000 verbalisations pour non-respect du couvre-feu depuis samedi dernier

VERBALISATIONS - Le Premier ministre a indiqué jeudi que 4777 amendes avaient été dressées, pour 32.033 contrôles, depuis l'instauration du couvre-feu samedi dernier.

Ne pas respecter le couvre-feu expose à une amende de 135 euros. Et selon le Premier ministre Jean Castex, depuis la mise en place du couvre-feu dans huit métropoles et la région Ile-de-France samedi 17 octobre dernier, peu de verbalisations ont été dressées. 

"Ces mesures sont lourdes, j’en ai conscience, mais je constate aussi qu’elles sont bien respectées", a-t-il indiqué dans un point presse ce jeudi. "Depuis samedi dernier, les forces de l’ordre ont effectué 32.033 contrôles et prononcé 4777 verbalisations pour non-respect du couvre-feu." 

46 millions concernés samedi par le couvre-feu

À compter de ce samedi, les habitants de 38 nouveaux départements pourront eux aussi être contrôlés par les forces de l'ordre, puisque le gouvernement a annoncé l'extension du couvre-feu dans ces territoires. Ainsi le couvre-feu de 21h à 6h concernera "54 départements au total ainsi qu'un territoire d'outre-mer" (la Polynésie française), soit "46 millions de Français"

12.000 forces de l'ordre avaient été déployées jusque-là pour faire respecter le couvre-feu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

11% des Français déjà infectés par le Covid-19 : quelles sont les régions les plus touchées ?

EN DIRECT - Loi Sécurité globale : 52.350 manifestants en France dont 5.000 à Paris, selon l'Intérieur

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Le Portugal assouplira ses restrictions sanitaires pendant les fêtes de fin d'année

Lire et commenter