Déjà plusieurs personnes placées en garde à vue pour n'avoir pas respecté le confinement

Image d'illustration d'un contrôle de police pendant le confinement
Police

POLICE - Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue pour non-respect du confinement, dans le Pas-de-Calais et en Seine-Saint-Denis.

Le confinement a parfois du mal à être respecté. Si les policiers ont déjà dressé de nombreuses amendes partout sur le territoire, ils ont aussi placé les premières personnes en garde à vue pour non-respect de règles de confinement, dans le Pas-de-Calais et en Seine-Saint-Denis. 

Lire aussi

Selon les informations de LCI, une personne a été placée en garde à vue ce jeudi 19 mars à Bruay-la-Buissière dans le Pas-de-Calais, pour mise en danger de la vie d'autrui. Cette personne violait délibérément les mesures de confinement. Elle se trouvait en groupe avec quatre autres personnes et buvait de l'alcool sur la voie publique lorsque les policiers sont venus à leur rencontre. Quatre ont réussi à prendre la fuite, la cinquième a été arrêtée. Le groupe avait déjà été contrôlé la veille pour non-présentation de papiers et non-respect des règles de distance. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

En vidéo

Contrôle du confinement : la police passe à la vitesse supérieure à Limoges

Plusieurs verbalisations avant la garde à vue

La Seine Saint-Denis comptabilisait quant à elle vendredi matin, sept gardes à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui", a indiqué à l'AFP le parquet de Bobigny. Quatre personnes ont été interpellées jeudi pour ce motif, a précisé le parquet. Deux ont écopé d'un "rappel à la loi", les deux autres se trouvaient toujours en garde à vue, a-t-il ajouté. Vendredi, trois autres personnes ont été placées en garde à vue. Là encore, avant d'être interpellés, les contrevenants avaient déjà été verbalisés "à plusieurs reprises", selon une autre source policière.

Au total, une "quinzaine" de personnes ont été placées en garde à vue en Seine-Saint-Denis pour des incidents lors des contrôles sur les motifs de déplacement, a indiqué cette source policière. Certains pour "outrage", d'autres pour "rébellion" ou "violences" sur policiers, a-t-elle dit. Les interpellations ont eu lieu dans plusieurs communes, notamment Sevran, Bobigny, Clichy-sous-Bois, Blanc-Mesnil, Montreuil ou encore Rosny-sous-Bois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent