Crash d’un Mirage 2000 dans le Jura : qui sont les deux militaires tués ?

Police

TRAGÉDIE – Mercredi, un avion de chasse Mirage 2000D s’est écrasé dans le Jura, provoquant la mort du capitaine Baptiste Chirié et de la lieutenant Audrey Michelon. Voici ce que l’on sait sur les deux victimes.

"Les opérations de recherche du Mirage 2000D, dont le signal avait été perdu mercredi dans la matinée, ont malheureusement conduit à la confirmation du décès des deux membres d’équipage". C’est par voie de communiqué que la ministre des Armées Florence Parly a annoncé la tragique disparition du capitaine Baptiste Chirié et de la lieutenant Audrey Michelon, morts à la suite du crash de leur avion dans le Jura. 

"La France perd deux officiers de valeur, morts à son service. Chaque jour, à l’entraînement ou en opérations, soldats, marins et aviateurs acceptent le danger et risquent leurs vies pour défendre la France, protéger les Français. Ce drame nous le rappelle durement", a souligné la ministre. 

Alors que l’enquête doit encore éclaircir les zones d’ombre entourant le crash, quelques détails ont filtré sur l'identité des deux militaires décédés.   

Lire aussi

Le Lieutenant Michelon avait effectué 97 missions de guerre

Aux commandes de l’appareil lors du crash, le capitaine Baptiste Chirié était breveté pilote de chasse. Il possédait la qualification de pilote de combat opérationnel. Originaire de Pau, il vivait à Bulligny (Meurthe-et-Moselle) aux côtés de ses deux filles et de sa compagne enceinte d'un troisième enfant, indique L’Est Républicain

Selon la biograhpie diffusée par le ministère des Armées, le capitaine Chirié avait effectué 24 missions de guerre  et 940 heures de vol. En 2018, il avait notamment été détaché comme pilote de combat opérationnel sur l'opération Barkhane au Sahel. Il avait reçu la médaille de l'outre mer avec  agrafe Sahel Médaille de bronze de la Défense nationale, agrafe Armée de l’air.

Le Lieutenant Michelon avait effectué 97 missions de guerre

Audrey Michelon était entrée en 2011 dans l'Armée de l'air. Native de Saint-Germain en Laye (Yvelines), elle était brevetée Navigateur Officier Systèmes d’Armes. La lieutenant avait la qualification de sous-chef navigatrice. Elle avait accumulé 97 missions de guerre et 1250 heures de vol. D’après L’Est Républicain, cette célibataire sans enfants vivait à Nancy où elle avait rejoint la base aérienne 133 de Nancy-Ochey. Elle était férue de voyages, comme en attestent ses photos publiées sur Facebook, repérées par Le Parisien, . 

Comme le capitaine Chirié, elle avait servi au Sahel lors de l'opération BArkhane. Elle était décorée de la Croix de la valeur militaire avec 1 citation à l’ordre de la brigade aérienne,  la Médaille de l’outre-mer avec agrafes Sahel et Moyen-Orient 

Médaille d’argent de la Défense nationale et les agrafes forces aérienne et mission d’opérations extérieures.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter