Christophe Castaner annonce des contrôles renforcés pour ce premier week-end post-confinement

Christophe Castaner annonce des contrôles renforcés pour ce premier week-end post-confinement

SÉCURITÉ – Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé ce vendredi qu'à l'occasion du premier week-end de déconfinement, les contrôles seraient renforcés, et ça dès aujourd'hui. Les points de départs et les flux seront particulièrement surveillés.

Au premier jour du déconfinement , un certain nombre de personnes n'ont pas respecté les règles. Les images des berges de Seine mais aussi des bords Canal Saint-Martin notamment bondés, avec des individus en train de trinquer ont marqué les esprits. Alors forcément pour ce premier week-end de déconfinement qui, de surcroît s'annonce ensoleillé sur une majeure partie du pays avec des plages pour beaucoup accessibles après deux mois de fermeture, les autorités s'attendent malheureusement à ce que des infractions soient commises. 

Pour prévenir de telles situations, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a préféré annoncer la couleur en promettant dès ce vendredi midi des contrôles renforcés dans tout le pays. "Nous avons demandé aux préfets de police, au directeur général de la police national, au directeur général de la gendarmerie national de préparer un plan d'action qui est opérationnel dès à présent et qui permettra le renforcement des contrôles dans les gares, les aérogares, les points de départs y compris dans les bus", a-t-il déclaré. Le ministre a également indiqué qu'il y aurait des "contrôles sur les flux" permettant de constater si les personnes ont respecté ou non la limite des "100 kilomètres" du domicile autorisée. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Présenté un justificatif de domicile

Le ministre de l'Intérieur a rappelé que les forces de l'ordre étaient en droit de demander à toute personne une attestation de déplacement pour les distances de plus de 100 kilomètres et un justificatif de domicile pour ceux qui seraient en deçà de cette distance. Il avait indiqué jeudi dernier, à quelques jours du déconfinement, que ce justificatif pouvait se matérialiser sous la forme notamment d'une "attestation d'assurance, une facture, ou un chéquier".  

"Chaque fois que l'on décide de se déplacer pour des raisons non nécessaires, on sait que l'on est, au fond, celui qui va favoriser le déplacement du virus", a insisté Christophe Castaner mettant en garde la population sur les risques sanitaires.  

Toute personne qui ne respecterait pas les consignes imposées par le gouvernement sera verbalisée à hauteur de 135 euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Variants du coronavirus : "Le masque artisanal fabriqué chez soi n’offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires", souligne Olivier Véran

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Lire et commenter