Dérobée par un hacker, la cagnotte pour un des pompiers décédés dans le Var sera bien versée

Dérobée par un hacker, la cagnotte pour un des pompiers décédés dans le Var sera bien versée
Police

SANS SCRUPULE - La cagnotte de près de 31.000 euros versée au profit de la famille d'un des trois pompiers décédés dans un crash d'hélicoptère début décembre dans le Var a été dérobée par un hacker. Elle sera quand même versée à la famille a assuré Leetchi.

Sur le site Leetchi, la cagnotte pour Norbert Savornin n'est plus accessible. Et pour cause. Les 31.000 euros versés au profit de la famille de ce pompier de 44 ans tué dans un crash d'hélicoptère aux Pennes-Mirabeau début décembre, a été piratée.  Norbert Savornin était parti en intervention avec deux agents de la base aérienne de sécurité civile de Nîmes pour porter secours à des sinistrés dans le Var. Les 3 hommes sont morts dans l'accident.

Une cagnotte avait été ouverte par les amicales des sapeurs-pompiers de Martigues et Marignane et l’union départementale du Sdis 13 pour aider la famille de Norbert Savornin. 31.000 euros avait été recueillis. Selon la Provence, qui a révélé l'affaire, seuls 600 euros étaient restés sur la cagnotte en ligne. "Je pense que le ou les hackers sont parvenus à pirater notre compte de l’union départementale pour accéder à nos codes Leetchi et se sont servis tranquillement ", a expliqué à la Voix du Nord Bernard Schifano, le président de l’union départementale. 

L'argent dérobé a déjà été dépensé

Les pompiers indiquent par ailleurs que l'argent volé a déjà été dépensé par le ou les hackers, notamment sur Amazon. Leetchi a promis que la famille de Norbert Savornin récupérerait la totalité des sommes promises, affirme encore La Voix du Nord. 

"Même si on finit par récupérer l’argent, on ira jusqu’au bout pour que le ou les personnes qui ont fait ça soient condamnées" a déclaré à La Provence Bernard Schifano, patron de l’union départementale du Sdis 13. Désormais, les dons doivent être adressés par voie postale à l’union départementale des sapeurs-pompiers ou aux amicales des casernes de Martigues et Marignane.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

EN DIRECT - Reconfiner la France ? "Non, quand c'est trop tard, c'est trop tard", estime Marine Le Pen

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent