"Des conditions de travail inadmissibles" : une invasion de puces entraîne la fermeture d'un commissariat parisien

Police
DirectLCI
TRAVAIL SOUS TENSION - Le commissariat du 19ème arrondissement de Paris fait face à une invasion de puces, qui a contraint la fermeture de l'accueil au public. Le syndicat Alliance Police Nationale, qui dénonce ce scandale sanitaire, rencontrera ce lundi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Le commissariat du 19e arrondissement de Paris ferme ses portes en raison... de puces. Face aux dangers, certains services ont été délocalisés dans une annexe, rapporte France Bleu, tandis que l'accueil a été fermé au public. Le syndicat Alliance Police nationale a dévoilé ce dimanche dans un communiqué que les effectifs ont subi de nombreuses morsures. "Depuis de nombreux jours, les fonctionnaires du CP19 subissent une invasion de puces qui engendre des conditions de travail INADMISSIBLES !", s'est indigné le syndicat Alliance dans un communiqué publié sur Twitter. "Pire encore, certains de ces parasites risquent d'être ramenés à leur domicile contaminant ainsi la cellule familiale...", peut-on encore lire. 


"Plusieurs collègues ont consulté des médecins après des morsures, a raconté Emmanuel Cravello. Le problème, c'est que certains fonctionnaires ont ramené cela chez eux et après, ce sont les enfants qui sont mordus. Ça ne peut plus durer." Alliance a indiqué avoir saisi les autorités de la préfecture de police "pour que des mesures urgentes et pérennes soient prises". 

Le syndicat demande la désinfection totale du site. "Ça aurait du être fait bien avant, a déploré Emmanuel Cravello, secrétaire national adjoint pour Alliance en Île-de-France. C'est la goutte d'eau qui déborder le vase." Selon Emmanuel Cravello, cela fait trois semaines que les puces ont fait leur apparition. Et malgré plusieurs interventions pour en venir à bout de ce problème sanitaire, l'insecte resurgit sans cesse.

Ce lundi, les représentant d'Alliance rencontreront le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avec notamment, pour sujet de discussion, la santé psycho-sociale des forces de l'ordre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter