Une entreprise alerte sur les taux de plomb "extrêmement alarmants" sur le chantier de la gare d’Austerlitz

Police

DANGER ? - Une entreprise spécialisée dans la dépollution du plomb s’inquiète des taux de plomb ‘‘extrêmement alarmants’’ présents sur le gigantesque chantier de la gare d’Austerlitz. Selon elle, ouvriers, cheminots et public sont dangereusement exposés. De son côté, la SNCF met en cause ladite entreprise et assure que toutes les mesures de sécurité sont prises.

Les voyageurs transitant par la gare d’Austerlitz (113 000 par jour) ainsi que les cheminots ou encore les ouvriers concernés par l’énorme chantier de rénovation de la halle centenaire de la fameuse gare parisienne doivent-ils s’inquiéter ? Une entreprise présente sur le chantier de rénovation et chargée de la dépollution du plomb ne se pose plus la question. Selon nos confrères du Parisien, la PME en question - qui souhaite rester anonyme - a constaté des taux de plomb "extrêmement alarmants" qui pourraient mettre en danger la santé des personnes présentes sur le site.

"Ce chantier, c’est une bonne partie de notre chiffre d’affaires, indique un dirigeant de l’entreprise qui tire la sonnette d’alarme. On va au-devant d’une catastrophe économique. Mais on ne peut pas jouer avec la santé des gens." Alors que ses propres salariés doivent suivre toute une série de mesures pour limiter les risques d’exposition au plomb, l’entreprise en question estime que les quantités de plomb présentes dans l’environnement de la gare d’Austerlitz sont beaucoup trop importantes pour les autres personnes, non-protégées.

Des taux de plomb largement au-dessus des seuils réglementaires

Pour étayer son propos et appuyer ses dires, l’entreprise lanceuse d’alerte a fait appel à un laboratoire indépendant afin d’effectuer des mesures, y compris dans les espaces publics et pas seulement au niveau des charpentes de la halle. Par exemple, dans l’espace confort sous la grande halle, un taux de 17 094 microgrammes de plomb par mètre carré a été enregistré alors que le seuil réglementaire est de… 1000 microgrammes/m². "En quinze ans, je n’avais jamais vu ça !" ou encore "Tout est pollué autour" sont des commentaires fréquemment entendus au sein de l’entreprise spécialisée dans la dépollution du plomb, selon Le Parisien.

Lire aussi

Les résultats de ces mesures ont été transmis "aux autorités concernées", toujours selon le quotidien. Mais alors que le chantier est arrêté depuis début septembre suite à une demande de la SNCF, qui juge son prestataire - l’entreprise en question - "défaillant", SNCF Gares et Connexions, maître d’ouvrage du projet, assure "que la sécurité du public et des personnels travaillant en gare est garantie et fait l’objet d’une surveillance continue". 

L'entreprise qui a donné l'alerte mise en cause par la SNCF

Si l’entreprise publique ne communique pas les résultats des tests et mesures de plomb qu’elle effectue elle-même de son côté, elle n’hésite pas à remettre en cause le travail de la société qui a donné l’alerte. Elle "méconnaît de manière grave et répétée ses obligations légales et contractuelles en matière de déplombage" indique notamment la SNCF. Alors, querelle entre un maître d’ouvrage et l’un de ses prestataires ou véritable situation de danger ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter