Disparition de Gabriel et Julien : deux corps retrouvés enterrés dans Alpes-de-Haute-Provence

Disparition de Gabriel et Julien : deux corps retrouvés enterrés dans Alpes-de-Haute-Provence

FAIT DIVERS - Deux corps ont été retrouvés mardi à Revest-du-Bion par les gendarmes de la Section de recherches (SR) de Marseille. Il pourrait s'agir de Gabriel Ferchal (26 ans) et Julien Boumlil (25 ans), deux amis d’enfance disparus depuis leur départ de Carcassonne, le 3 décembre dernier.

L'autopsie des corps des victimes aura lieu d'ici à la fin de la semaine. Ce mercredi, le parquet d'Aix-en-Provence a annoncé mercredi avoir ouvert une instruction judiciaire pour "homicide volontaire" après la découverte de deux cadavres à Revest-du-Bion (Alpes-de-Haute-Provence), deux mois après la disparition de deux amis venus de l'Aude. "On présume que les corps retrouvés sont ceux des deux personnes disparues", a indiqué à l'AFP le procureur de la République d'Aix-en-Provence, Achille Kiriakides, confirmant une information du quotidien régional Nice-Matin.

Lire aussi

Les deux jeunes hommes Gabriel Ferchal, 25 ans, et Julien Boumlil, 26 ans, originaires de Malves-en-Minervois (Aude), s'étaient rendus à Rivest-du-Bion en voiture et avaient disparu le jour même où ils avaient quitté ce village, début décembre. Le téléphone portable de l'un d'eux avait borné quelques heures plus tard à Rognes, dans les Bouches-du-Rhône.

Une enquête pour "enlèvement, séquestration sans libération volontaire" avait été ouverte après cette disparition et confiée à un juge d'instruction. Elle a été étendue au chef "d'homicide volontaire", après la découverte des deux corps.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

11% des Français déjà infectés par le Covid-19 : quelles sont les régions les plus touchées ?

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Covid-19 : en Italie, de nouvelles restrictions pour éviter une 3e vague

"L'heure est venue de m'exprimer" : DSK va livrer sa vérité dans un documentaire

Lire et commenter