Drôme : une fillette de 3 ans retrouvée saine et sauve en pleine nuit dans les bois

Police

DISPARITION - Une fillette de 3 ans qui avait échappé à la vigilance de sa maman dans la soirée du 21 mai à Saint-Bardoux, dans la Drôme, a été retrouvée saine et sauve en pleine nuit dans les bois grâce à la mobilisation rapide de nombreux habitants du village, des gendarmes et des pompiers.

"C’est une grande satisfaction pour les gendarmes d'avoir pu retrouver cette petite fille en bonne santé", confie mercredi 22 mai à LCI la capitaine Clémence Ruaudel, adjointe au commandant de la Compagnie de gendarmerie de Romans-sur-Isère. Il est environ 20h30, la veille, quand les gendarmes reçoivent un appel signalant la disparition d’une fillette de 3 ans dans le village de Saint-Bardoux, près de Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Alors que l'enfant jouait dans une aire de jeux en bas de son immeuble, elle a échappé à la vigilance de sa mère. 

"Plusieurs dizaines d'équipes sur le terrain"

Rapidement, un dispositif conséquent est mis en place : une trentaine de gendarmes, une vingtaine de pompiers mais aussi une cinquantaine d'habitants du village. Deux équipes cynophiles et des caméras thermiques sont également engagées et un poste de commandement, installé dans les locaux de la mairie. "Avec la centaine de personnes mobilisées, nous avons mis en place plusieurs dizaines d’équipes de trois ou quatre personnes pour saturer le terrain", explique la capitaine Ruaudel. 

Dans la soirée, deux témoins indiquent avoir vu vers 21h30 la fillette suivre un chien sur un chemin menant vers un champ. La connaissance des environs et des habitudes du village par les habitants vont alors devenir déterminantes. "Un habitant, qui faisait équipe avec des gendarmes du PSIG de Romans-sur-Isère, a dit connaître le chemin que ce chien emprunte, explique la capitaine. Ils décident alors de le suivre et marchent pendant 45 minutes sur ce chemin qui se transforme en petite rivière, dans les bois. Là, ils ont trouvé des traces de chien et des pas d’enfant. Ils ont alors appelé l’enfant par son surnom". Au bout de quelques minutes, le miracle se produit : la fillette répond aux appels. Elle sera découverte cachée et prostrée dans un roncier. Mais elle est saine et sauve. Elle est immédiatement ramenée au village, distant d’un bon kilomètre. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter