Elle se savait menacée : une mère de trois enfants tuée en plein rue à Besançon

Elle se savait menacée : une mère de trois enfants tuée en plein rue à Besançon
Police

FAIT DIVERS - Une femme de 34 ans a été tuée en pleine rue à Besançon ce mardi 30 octobre. D'origine afghane, elle était recueillie dans un foyer pour femmes victimes de violences.

Elle était hébergée dans un foyer pour victimes de violences conjugales. Une femme de 34 ans, d'origine afghane, a été tuée en pleine rue ce mardi 30 octobre à Besançon. Le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, a indiqué à l'AFP que la victime présentait "une plaie légère à gauche du cou et une plus importante au niveau droit, qui a sectionné la carotide".

Les faits se sont déroulés à midi, en pleine rue, dans un quartier à l'ouest de la ville. Mais l'auteur des coups a pris la fuite et n'a pas encore pu être retrouvé. Il n'a pas non plus été identifié. D'après le procureur, une enquête en flagrance a été ouverte. 

Lire aussi

"Elle avait peur"

Des premières constatations, on sait seulement qu'"aucun des objets personnels de la victime n'a été volé", et que les coups ont été portés "vraisemblablement avec une arme contondante" 

Nos confrères de L'Est Républicain ont contacté Christine Perrot, présidente de l'association Solidarité Femmes à Besançon, où était hébergée la victime. Celle-ci explique, à propos de la femme retrouvée morte, qu'elle connaissait bien : "Elle s'était séparée de son mari à cause de violences et elle se cachait. Lui voulait la retrouver pour la tuer. C'était quelqu'un de très bien intégré, une femme adorable." Elle ajoute que cette mère de trois enfants "avait peur" et s'était inscrite à des cours d'auto-défense. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

Jeune fille tondue à Besançon : condamnée à un an de prison, la famille a été expulsée ce samedi matin

EN DIRECT - Covid-19 : des élus de la Loire réclament l'assistance de l'armée pour aider les soignants

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent