EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : trois nouveaux suspects mis en examen

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : trois nouveaux suspects mis en examen

TERRORISME - L'enquête se poursuit sur l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine, au cours duquel un enseignant a été assassiné pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet. Retrouvez les dernières infos.

Live

NOUVELLES MISES EN EXAMEN


Trois nouveaux suspects ont été mis en examen ce vendredi pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty.


Deux hommes, âgés de 18 ans, un Français et un Russe d'origine tchétchène, soupçonnés d'avoir été en contact avec l'assaillant Abdoullakh Anzorov, ont été placés en détention provisoire, tandis qu'une jeune fille de 17 ans a été placée sous contrôle judiciaire et dans une structure, indique une source judiciaire à l'AFP. Au total, dix personnes sont désormais mises en examen dans ce dossier.

NOUVELLES MISES EN EXAMEN


Trois nouveaux suspects ont été mis en examen ce vendredi pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty.


Deux hommes, âgés de 18 ans, un Français et un Russe d'origine tchétchène, soupçonnés d'avoir été en contact avec l'assaillant Abdoullakh Anzorov, ont été placés en détention provisoire, tandis qu'une jeune fille de 17 ans a été placée sous contrôle judiciaire et dans une structure, indique une source judiciaire à l'AFP. Au total, dix personnes sont désormais mises en examen dans ce dossier.

INCIDENTS LORS DE LA MINUTE DE SILENCE


L'Education nationale a recensé "400 violations" lors de la minute de silence organisée lundi en hommage au professeur assassiné Samuel Paty, a annoncé vendredi le ministre Jean-Michel Blanquer, en affirmant que chaque incident fait l'objet de "poursuites".


"Il y a eu environ 400 violations de la minute de silence, dans des formes parfois légères, parfois lourdes", a-t-il expliqué sur RTL. "Bien entendu, chacune de ces violations est suivie de poursuites disciplinaires. Parfois même, il y a eu des poursuites pénales dans certains cas."


Ces cas les plus graves, où des poursuites pénales sont engagées, s'élèvent à "une dizaine environ", a détaillé le ministre, et peuvent relever de "l'apologie du terrorisme".

TROIS SUSPECTS PRÉSENTÉS À LA JUSTICE


Deux jeunes hommes et une jeune femme doivent être présentés vendredi à la justice en vue d'une mise en examen dans l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty, le professeur assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet, a-t-on appris vendredi de sources proche du dossier et judiciaire.


Les deux hommes, âgés de 18 ans, et la femme, âgée de 17 ans, ont été interpellés et placés en garde à vue mardi matin à la demande des juges d'instruction, qui envisagent de les mettre en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Au moins l'un d'entre eux est soupçonné d'avoir échangé des messages avec le terroriste.

SNES-FSU


"Un hommage digne mais aussi beaucoup d'impréparation" : le syndicat des enseignants du second degré tire un bilan mitigé de la journée d'hommages à Samuel Paty.

MBAPPE


Pour l'attaquant français, "l’école de la République, c’est comme une équipe de football".

EQUIPE DE FRANCE DE HANDBALL


Après les footballeurs, l'équipe de France de handball a rendu hommage à Samuel Paty en observant une minute de silence.

VILLENEUVE-LOUBET


Une plaque d'hommage à Samuel Paty a été posée ce lundi matin à Villeneuve-Loubet.

MENTON


Les professeurs et personnels du lycée Paul Valery on fait ce matin une chaine d'union symboliquement reliés par leurs crayons.

MECONTENTS


L'hommage à Samuel Paty a été "bâclé" jugent des enseignants d'un lycée dans la Drôme, ils se sont mis en grève en signe de protestation. 

BERLIN


En signe de solidarité, de nombreuses écoles en Allemagne ont organisé une minute de silence en hommage à Samuel Paty. 

AMELIE DE MONTCHALIN


La ministre de la Fonction publique a rendu hommage à Samuel Paty autour des valeurs de la République. "La grande famille de la Fonction publique est en deuil", a-t-elle lancé. "Je rend hommage au professeur. Il enseignait l'histoire et la géographie mais aussi la liberté de penser, la tolérance et la fraternité. Plus que les enseigner, il les faisait vivre", a-t-elle ajouté.

LA REUNION


Recueillement au collège des Deux canons à Saint-Denis.

FRANCK RIESTER


En visite en Afrique du Sud, le ministre délégué au Commerce extérieur s'est rendu au lycée français de Pretoria pour rendre hommage à Samuel Paty.

CANTAL : DES ELEVES CONFINES APRES DES MENACES


Des écoliers et des collégiens de Pleaux (Cantal) ont été confinés lundi en fin de matinée dans leur établissement après qu'un homme a proféré des menaces devant l'école privée du village, a annoncé la préfecture du Cantal, sans fournir plus de précisions sur la teneur de ces menaces.

HOMMAGES EN EUROPE


Clément Beaune, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, était ce lundi avec son homologue allemand connecté au lycée français de Berlin. 

"LIBERTE" DE PAUL ELUARD RECITE PAR 21 PERSONNALITES


 "A toutes celles et tous ceux qui défendent la liberté" : JoeyStarr, Richard Berry, Elsa Wolinski, Julie Gayet et Thomas Dutronc, parmi 21 personnalités, récitent le poème "Liberté" de Paul Eluard dans un clip en hommage aux enseignants, "héros du quotidien de nos enfants de la République".


A l'initiative du collectif artistique et solidaire Music4heroes créé lors du premier confinement, ce clip au format adapté aux smartphones est mis à la  disposition des enseignants et de leurs élèves "pour échanger, réfléchir et rendre hommage à Samuel Paty".

CAEN


Lecture de la lettre de Jean Jaurès aux élèves de CM1 et CM2 de l’école Albert Camus à Caen.

EMOTION A CONFLANS-SAINTE-HONORINE


Ce lundi, douze millions d'enfants font leur rentrée dans un contexte particulier, après l'assassinat de Samuel Paty. A Conflans-Sainte-Honorine, l'émotion reste immense quinze jours après le drame.

Les écoles rendent hommage à Samuel Paty

LA LETTRE DE JAURES INCOMPLETE, POURQUOI ?


La lettre de Jean Jaurès qui a été lue ce lundi dans les classes en hommage à Samuel Paty n'était pas complète. Il manquait un paragraphe très critique du système des examens. Le ministre de l'Education nationale s'en est expliqué. 

Hommage à Samuel Paty : pourquoi la lettre lue ce matin était-elle tronquée ?

PANTIN


Dans une école primaire à Pantin, en Seine-Saint-Denis, les élèves ont rendu hommage au professeur d'histoire assassiné à Conflans-Sainte-Honorine. L'occasion aussi pour les enseignants de discuter de la liberté d'expression.

VALENCIENNES


Minute de silence, lecture de la lettre de Jean Jaurès aux instituteurs et ateliers sur la liberté d'expression : les lycées ont rendu hommage à Samuel Paty. Un exemple dans un établissement de Valenciennes, dans le Nord.

OLIVIER FAURE


Le premier secrétaire du Parti socialiste a rendu hommage à SamuelPaty au lycée La Mare Carrée à Moissy-Cramayel aux côtés du personnel enseignant.

LAURENT WAUQUIEZ


"Professeurs, vous combattez l’ignorance. Samuel Paty, nous nous battrons et nous combattrons pour vous" : les élèves du lycée Théodore de Banville de Moulins, où Samuel Paty a été élève, lui ont rendu hommage.

N. DUPONT-AIGNAN


"Un hommage indispensable, mais n'oublions pas que seuls des actes défendront la liberté d'expression et nos valeurs face à l'obscurantisme islamiste !", a souligné le président de Debout la France.

LATIFA IBN ZIATEN


"Soyez solidaires les uns envers les autres. Je suis à vos côtés" : la mère d'Imad Ibn Ziaten, le premier militaire assassiné à Toulouse par le terroriste Mohammed Merah en 2012,  a tenu à participer à l'hommage à Samuel Paty.

XAVIER BERTRAND


"Vous tenez en vos mains l’intelligence et l’âme des enfants" : le collège et le  lycée Henri Martin de Saint-Quentin ont rendu hommage à Samuel Paty.

"A NOS ENFANTS DE LA PATRIE"


Jean Castex et Jean-Michel Blanquer ont également interrogé les élèves de l'école primaire le Clos d'en Haut de Conflans-Sainte-Honorine sur les symboles de la République. Pour illustrer le propos, le ministre leur a proposé de chanter ensemble La Marseillaise.

REACTION DES ELEVES A LA LETTRE DE JAURES


"Ca nous apprend à vivre ensemble" : prenant tour à tour la posture du professeur, Jean Castex puis Jean-Michel Blanquer ont interrogé les élèves de l'école primaire le Clos d'en Haut de Conflans-Sainte-Honorine sur la signification de l'hommage à Samuel Paty.

CASTEX ET BLANQUER ASSISTENT A LA MINUTE DE SILENCE


Le Premier ministre et le ministre de l'Education nationale ont assisté à la minute de silence en hommage à Samuel Paty dans l'école primaire le Clos d'en Haut de Conflans-Sainte-Honorine, voisine du collège où le professeur d'histoire a été assassiné.

ACADEMIE DE MONTPELLIER


Hommage à Samuel Paty au collège Ambrussum de Lunel. 

HISTOIRE

Que dit Jean Jaurès dans sa "Lettre aux instituteurs", lue aux élèves en hommage à Samuel Paty ?

LETTRE AUX INSTITUTEURS


"Vous tenez en vos mains l’intelligence et l’âme des enfants" : En plus de la minute de silence la lettre de Jean-Jaurès aux instituteurs a été lue dans tous les établissements scolaires de France, comme ici dans le Calvados.

MINUTE DE SILENCE


Comme partout ailleurs, une minute de silence a eu lieu au lycée Marcel Cachin, à Saint-Ouen, en hommage à Samuel Paty, en présence de la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse.

CASTEX A CONFLANS


Le Premier ministre a rendu hommage ce lundi à Samuel Paty au collège du Bois-d'Aulne où il enseignait : "Ici, Samuel Paty apprenait à chaque enfant de la République à devenir un citoyen libre.Pour lui, pour notre pays, nous continuerons. C'est notre honneur et notre devoir", a-t-il dit.

REIMS


La rectrice Agnès Walch est au lycée Chagall de Reims pour partager et échanger avec les élèves.

ARRAS


Des sirènes pour rendre hommage à Samuel Paty.

QUIMPER


Minute de silence et séance pédagogique au collège Brizeux à Quimper.

LETTRE DE JAURES : BLANQUER REPOND 


Les "paragraphes enlevés" de la lettre de Jaurès n’ont "rien de tabou", a assuré Jean-Michel Blanquer.

VALERIE PECRESSE


Pour la présidente de la région Ile-de-France, "s'il y a des provocations, il faudra convoquer les parents !", a-t-elle prévenu sur Europe 1.

ELISABETH BORNE


"Chaque enfant qu'on enseigne est un homme qu'on gagne" écrivait Hugo. Ces mots suffisent à eux seuls pour dire toute la reconnaissance que nous vous portons", a déclaré ce lundi sur Twitter la ministre du Travail.

"INSUFFISANT"


Adrien Quatennens, député LFI du Nord, considère que l'hommage à Samuel Paty "a été réduit au minimum".

SANCTIONS


Jean-Michel Blanquer sur les sanctions prévues si l'hommage à Samuel Paty est perturbé : "Tout le monde est prévenu, on ne se laissera pas faire, la République est la plus forte. Aujourd'hui doit être une journée de progrès sur ce sujet, pas de régression", a-t-il dit sur France-Inter.

BLANQUER


Le ministre de l'Education était l'invité de France Inter : "J'aurais préféré que ces deux heures [de concertation pour l'hommage] aient lieu. Mais ça n'aurait pas été raisonnable du point de vue des règles sanitaires en particulier", a-t-il souligné. 

VALEURS


L'ancien Garde des Sceaux, Robert Badinter s'adresse aux professeurs et aux élèves pour l’hommage du 2 novembre à Samuel Paty. "La laïcité de notre République, c'est la fraternité, parce que tous les êtres humains, femmes ou hommes, quelles que soient leurs croyances ou leurs opinions, méritent une égale considération et appellent un même respect", a-t-il dit.

ENCOURAGEMENT 


Le président de la République a adressé lundi 2 novembre sur les réseaux sociaux un message de soutien aux élèves pour cette rentrée "difficile". En substance, il a évoqué l’hommage à Samuel Paty, le terrorisme et le coronavirus.

"Vous qui reprenez le chemin de l'école, je pense à vous" : le message de Macron pour la rentrée

TERRORISME 


Ministère et syndicats ont finalisé les contours de l'hommage qui sera rendu à Samuel Paty le 2 novembre dans les écoles. Une rentrée qui aurait finalement lieu aux horaires habituels, alors qu'elle devait initialement être décalée à 10 heures.

Lettre de Jean Jaurès, minute de silence : quel hommage à Samuel Paty pour la rentrée du 2 novembre ?

ROSELYNE BACHELOT "TRES EMUE"


Invitée politique ce lundi sur LCI, la ministre de la Culture ne masque pas son émotion "à la pensée" de l'enseignant : "Ce qui est arrivé à Samuel Paty nous oblige à la responsabilité, à la dignité, à l'ouverture (...) C'est un moment qui va être très fort dans les écoles, je m'y associe totalement."

CASTEX ET BLANQUER A CONFLANS


Le Premier ministre Jean Castex se rend ce lundi avec le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), où enseignait Samuel Paty, pour participer à l'hommage rendu à l'occasion de la rentrée scolaire, a annoncé dimanche Matignon.


"A l'issue d'un temps d'échange sans expression publique avec la communauté éducative du collège du Bois d'Aulne", où travaillait le professeur d'histoire, le Premier ministre se rendra à l'école primaire voisine le Clos d'en Haut de Conflans-Sainte-Honorine afin de dialoguer avec les élèves d'une classe de CM2 avant d'observer une minute de silence en hommage à Samuel Paty", a précisé Matignon dans son communiqué. 

RENTREE SCOLAIRE


Dans toutes les écoles, cette rentrée si particulière sera aussi le temps d'un hommage à Samuel Paty, professeur assassiné à la veille des vacances pour avoir montré des caricatures de Mahomet dans un cours sur la liberté d'expression. Une minute de silence sera notamment observée dans les établissements.


Depuis la France a connu un autre attaque dans une église à Nice et le plan vigipirate a été porté au niveau "urgence attentat" sur l'ensemble du territoire. Des rondes et patrouilles "fixes et mobiles" de gendarmes et de policiers sont donc prévues dès lundi devant les 60.000 établissements scolaires du pays.

APPEL A LA VIGILANCE

Le ton était grave, à la sortie du conseil de défense. Au lendemain d'une journée marquée par l'attentat terroriste à la basilique de Nice, mais aussi l'agression au couteau sur un garde du consulat français de Djeddah, en Arabie saoudite, Jean-Yves Le Drian a adressé un avertissement aux ressortissants français à travers le monde. "Le message d'urgence attentat a été envoyé hier soir à l'ensemble de nos ressortissants, quels que soient les lieux, puisque la menace est partout".

Infos précédentes

Suivez les dernières informations dans le fil ci-dessus

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : Darmanin condamne "des violences inacceptables contre les forces de l'ordre"

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter