EN DIRECT - Cathédrale de Nantes : "L'État prendra à sa charge la rénovation", annonce Le Maire

EN DIRECT - Cathédrale de Nantes : "L'État prendra à sa charge la rénovation", annonce Le Maire

INCENDIE - Deux jours après la drame, l'émotion est toujours vive après le feu qui a ravagé l'intérieur de la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes (Loire-Atlantique) samedi, détruisant notamment le grand orgue. Une enquête a été ouverte pour "incendie volontaire". Suivez les dernières infos en direct.

Live

ÉTAT


"L'État prendra à sa charge la restauration de la cathédrale de Nantes", annonce le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire.


"C'est une obligation pour l'Etat parce que c'est sa propriété, c'est une obligation parce que c'est notre culture, donc nous répondrons présents", a-t-il encore dit, rappelant que le Premier ministre s'était rendu samedi sur place.

ETAT DU LIEU


En dehors du grand orgue dont "très peu, voire pas du tout d'éléments seront sauvables", selon Philippe Charron, responsable du pôle patrimoine à la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), "la plupart des œuvres ont été sauvées" et sont remisées "notamment dans le château de Nantes".

   

"On va compter en semaines la mise en sécurité du site, (...) en mois l'investigation qui va se faire pierre par pierre" et, concernant la durée du chantier de reconstruction précédé d'une phase d'études, "là, l'unité sera plutôt l'année", a estimé M. Charron. 

   

"Nous nous donnons pour objectif de rouvrir bien évidemment le plus vite possible", a insisté le responsable de la DRAC.

COURT-CIRCUIT ÉLECTRIQUE? 


Interrogé par l'AFP ce lundi, Jean-Yves Magnier, sacristain de la cathédrale,  avance la piste d'un court-circuit électrique. "Ça a été un de mes premiers sentiment. Des vieilleries qui s'enflamment (...) J'ai des problèmes électriques très récurrents, pas toutes les semaines mais très récurrents. Donc là à mon avis, il y a des choses à creuser", a dit ce chargé de l'entretien des lieux.

STUPEUR ET INTERROGATIONS

CAGNOTTE


La Fondation du patrimoine a mis en ligne dès ce week-end une cagnotte pour permettre la restauration de la cathédrale de Nantes qui vient d'être détruite dans un terrible incendie. 


"Pour que les grandes orgues de la cathédrale de Nantes soient reconstruites et résonnent à nouveau, la Fondation du patrimoine, en coordination avec le ministère de la Culture, lance un appel à la générosité. Tous les dons de cette souscription seront intégralement reversés aux travaux, écrit la fondation dans un communiqué en ligne. Si la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul a été classée monument historique en 1862, le grand orgue de la cathédrale avait été érigé dès le XVIIe siècle. Pendant plus de 400 ans, ce grand orgue a connu plusieurs opérations de restauration – extension comme en 1784 ou en 1970 mais aussi des épisodes plus sombres comme les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ou l’incendie du 28 janvier 1972. La Fondation du patrimoine invite donc tous ceux qui le souhaitent à faire un don en faveur de la reconstruction du grand orgue de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes".


 

RAFFARIN


Invité de LCI, le Premier ministre s'est exprimé sur l'incendie de la Cathédrale de Nantes.


"C’est une douleur profonde. D’abord, très franchement, comme tous les chrétiens, je trouve qu’il y a depuis un certain temps dans notre pays, des attaques, des difficultés, qui sont extraordinairement dure à supporter. D’une manière générale, il y a dans notre pays des tensions religieuses. C’est nouveau, et c’est très inquiétant."

Urgent

ÉTAT


"L'État prendra à sa charge la restauration de la cathédrale de Nantes", annonce le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire.


"C'est une obligation pour l'Etat parce que c'est sa propriété, c'est une obligation parce que c'est notre culture, donc nous répondrons présents", a-t-il encore dit, rappelant que le Premier ministre s'était rendu samedi sur place.

RÉCIT


Retour sur le drame et l'enquête qui se poursuit

Incendie de la cathédrale de Nantes : ce que l'on sait du déroulé des faits

Urgent

LA GARDE À VUE DU BÉNÉVOLE LEVÉE


Selon nos informations, la garde à vue de l’homme de 39 ans a été levée à 21 heures. Le procureur a confirmé la remise en liberté du bénévole travaillant dans le diocèse "sans aucune poursuite". 


 Les enquêteurs avaient souhaité entendre ce ressortissant rwandais sur les conditions de fermeture de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul vendredi soir, alors que les pompiers ont été alertés du feu samedi vers 7H45. "Toute interprétation qui pourrait impliquer cette personne dans la commission des faits est prématurée et hâtive", avait prévenu le procureur dimanche matin.


Dimanche en début d'après-midi, son avocat Me Quentin Chabert avait déclaré devant les marches du commissariat de Nantes qu'en l'état de la procédure, "il n'y a aucun élément qui rattache directement mon client à l'incendie dans la cathédrale".

GARDE À VUE PROLONGÉE


Selon nos informations, la garde à vue du bénévole du diocèse a été prolongée pour 24 heures en début d'après-midi. Ce "servant d'autel", un ressortissant rwandais âgé de 39 ans, "était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir et les enquêteurs voulaient préciser certains éléments de l'emploi du temps de cette personne", a expliqué dimanche le procureur de la République de Nantes, tout en précisant que "toute interprétation qui pourrait impliquer cette personne dans la commission des faits est prématurée et hâtive".

EN IMAGES


Le drone des sapeurs-pompiers a suivi l'évolution du sinistre

VIDÉO - Cathédrale de Nantes : l’incendie et les dégâts filmés par un drone

ORIGINE DE L'INCENDIE


Au coeur de l'enquête ouverte pour "incendie volontaire", les "trois points de feu distincts" repérés à l'intérieur de la cathédrale et la distance qui les sépare, selon le procureur. "Entre le grand orgue, qui est sur la façade au premier étage et les autres feux, vous avez quasiment toute la distance de la cathédrale. Ils sont quand même à une distance conséquente les uns des autres", avait-il indiqué samedi.

LE PARVIS ROUVERT AU PUBLIC


Ce dimanche après-midi, le parvis de la cathédrale a été rendu à la circulation. Les sapeurs-pompiers ont laissé la place aux enquêteurs dans la cathédrale, dont la façade est légèrement noircie au dessus du porche.

GRANDE ÉMOTION CHEZ LES NANTAIS


Ce matin, à la basilique Saint-Nicolas, une messe a été célébrée en hommage à la cathédrale. Les Nantais sont encore marqués par l'incendie du monument et certains d'entre eux viennent se recueillir devant Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes. 

ON FAIT LE POINT


Le drame qui s'est produit à la cathédrale de Nantes soulève à nouveau cette question cruciale : comment protège-t-on les églises des incendies? TF1 s'est rendu à Strasbourg, dans la deuxième cathédrale la plus visitée de France, où le sujet semble bien maîtrisé.

"AUCUN ÉLÉMENT NE RATTACHE MON CLIENT  À L'INCENDIE", ASSURE L'AVOCAT 


Retrouvez l'intervention de Me Quentin Chabert, l'avocat du bénévole gardé à vue dans le cadre de l'enquête pour "incendie volontaire".

LE BÉNÉVOLE N'AVAIT PAS LES CLÉS, DIT L'ADMINISTRATEUR DU DIOCÈSE 


Selon le père François Renaud, les "quelques dizaines de bénévoles" qui travaillent dans la cathédrale ont des missions simples. Ils sont ainsi "chargés des visites, de l'accueil du public, de l'organisation des célébrations....". Mais en aucun cas de la fermeture de la cathédrale. "L'inspection est faite par un salarié de la cathédrale", assure l'administrateur diocésain. Selon lui, donc, "le bénévole n'a pas la clef de la cathédrale".

 BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE PLACÉ EN GARDE À VUE


Devant le commissariat, l'avocat du Rwandais placé en garde à vue demande à ce qu'on laisse l'enquête se poursuivre "dans le respect des droits de chacun" et notamment ceux de son client qui "bénéfice de la présomption d'innocence".


Pour rappel, le procureur lui-même avait rappelé qu'en l'état, "affirmer que cette personne est impliquée dans l'incendie" était "prématuré et hâtif". "Il faut rester prudent quant à l'interprétation de cette garde à vue, c'est une procédure normale."

Urgent

"AUCUN ÉLÉMENT NE RATTACHE MON CLIENT  À L'INCENDIE", ASSURE L'AVOCAT 


Me Quentin Chabert, l'avocat du bénévole du diocèse placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête pour incendie volontaire, évoque devant le commissariat quatre éléments. Tout d'abord, il assure que "dans l'état actuel", et à sa connaissance du dossier, "aucun élément ne rattache directement" son client à l'incendie de la cathédrale. "Du moins de ce que je connais des éléments de procédure évidemment." Deuxièmement, s'il s'avérait que la cause n'était pas accidentelle, l'avocat estime que "la meilleure des communautés pour pouvoir faire preuve de miséricorde vis-à-vis de ou des auteurs, c'est bien la communauté catholique". 


L'avocat a ensuite souligné qu'il était important de "relativiser la situation". Notamment parce que, malgré le patrimoine matériel parti en fumée et que "la politique se même de la situation", "nulle vie humaine n'a été atteinte ni même blessée physiquement". "Il est important de faire la part des choses." Enfin, l'avocat commis d'office a rappelé qu'à l'heure actuelle, son client bénéficie de la présomption d'innocence. 

GARDE À VUE


Selon nos informations, Me Quentin Chabert, l'avocat du bénévole du diocèse placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête, fera une déclaration vers 13h15 devant le commissariat de Nantes.

QUEL EST LE PROFIL DU BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE PLACÉ EN GARDE À VUE?


Selon le Père Hubert Champenois, recteur de la cathédrale, interrogé par LCI, l'homme originaire du Rwanda était à Nantes "depuis plusieurs années". Il habitant "dans une maison religieuse dans la ville", comme "la plupart des bénévoles". 

"TOUT ÉTAIT EN ORDRE" VENDREDI SOIR


 Alors que le bénévole chargé de fermer la cathédrale la veille de l'incendie est en garde à vue afin de "lever des incohérences sur son emploi du temps", le père Hubert Champenois dit à l'AFP que "tout était en ordre" vendredi soir. Le recteur de la cathédrale assure que "chaque soir, avant de la fermer, une inspection très précise" est effectuée.

QUEL EST LE PROFIL DU BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE PLACÉ EN GARDE À VUE?


Jean-Charles Nowak, clerc de la cathédrale de Nantes, ne "croit pas" que le bénévole placé en garde à vue a pu incendier les lieux. "C'est un lieu qu'il adore", indique-t-il au Figaro.  Ce Rwandais de confession catholique est un "homme de devoir, très gentil, souriant mais plutôt taiseux". "Je sais qu'il a beaucoup de problèmes de santé et qu'il a beaucoup souffert au Rwanda." Il était également "régulièrement servant de messe".

INFOX : LES FAUSSES IMAGES DE L'INCENDIE DE NANTES

QUEL EST LE PROFIL DU BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE PLACÉ EN GARDE À VUE?


Selon Ouest-France, l'homme interpellé à Nantes, était non seulement bénévole à au diocèse, mais il était aussi suivi et hébergé par le diocèse, comme d'autres hommes.

LES EXPERTS SONT SUR PLACE


Le procureur de Nantes nous confirme que des experts du laboratoire central de la préfecture de police de Paris sont sur place. Ce sont eux qui ont effectué les prélèvements après l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris.

QUEL EST LE PROFIL DU BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE PLACÉ EN GARDE À VUE?


L'homme en garde à vue est un ressortissant rwandais de 39 ans. Arrivé sur le territoire français depuis 2012, son récépissé de demande de séjour - le document qui permet d'être légalement sur le territoire français durant l’examen de la demande de carte de séjour -  a expiré en mars 2020. Ce qui ne signifie donc pas qu'il était en situation irrégulière. 


Il est inconnu des services de police.

ENQUÊTE


Avec trois départs de feu distincts et une mise en garde à vue, la piste criminelle se renforce au lendemain de l'incendie qui a endommagé la cathédrale de Nantes. On fait le point sur les hypothèses pour expliquer comment le feu a débuté. 

Nantes : quelles sont les hypothèses sur l'origine de l'incendie de la cathédrale?

UN BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE DE NANTES PLACÉ EN GARDE À VUE


Selon nos informations, l'homme du diocèse de Nantes chargé de fermer la cathédrale la veille de l'incendie est garde à vue depuis hier après-midi. On fait le point avec notre journaliste sur place.

LE GRAND ORGUE EST PARTI EN FUMÉE


Le grand orgue de la cathédrale de Nantes, qui avait pourtant survécu à 4 siècles de péripéties, a été ravagé par les flammes. Une "tragédie" pour le président de l'association qui gère la maîtrise de la cathédrale. Au micro de LCI, Martin Morillon partage son "immense tristesse". "C'est l'incompréhension qui prédominent aujourd'hui, parce que c'est du patrimoine qui disparaît, qui part en fumée." Un patrimoine "matériel et immatériel", souligne-t-il, étant donné que "sa musique résonne depuis le 4 janvier 1413, date de la création de cette maîtrise. Ça ne s'était jamais arrêté depuis."

Urgent

UN BÉNÉVOLE DU DIOCÈSE PLACÉ EN GARDE À VUE


Selon nos informations, un homme est garde à vue depuis hier après-midi. Il est entendu pour "lever des incohérences sur son emploi du temps", a précisé le procureur.  De fait, il s'agit du bénévole du diocèse de Nantes qui était chargé de fermer la cathédrale la veille de l'incendie.


"En l'état, affirmer que cette personne est impliquée dans l'incendie reste prématuré et hâtif", fait cependant savoir le procureur auprès de LCI.  "Il faut rester prudent quant à l'interprétation de cette garde à vue, c'est une procédure normale."

LES POMPIERS ONT VEILLÉ TOUTE LA NUIT


Selon notre journaliste sur place, les pompiers ont surveillé toute la nuit la cathédrale. Deux engins et une quinzaine de combattants du feu sont restés veiller toute la nuit car, nous expliquent-t-ils, en attendant que tous les experts et tous les enquêteurs soient passés, rien ne peut être déplacé. Même si le risque est très faible, une braise pourrait donc repartir. Cette surveillance pourrait encore durer deux ou trois jours. 

FRANÇOIS DE RUGY


Le député de Loire-Atlantique, comme de nombreuses autres personnalités politiques, rend hommage à l'intervention des pompiers qui a permis de "limiter les dégâts"

COLLECTE

Cathédrale de Nantes : 29.000 euros de dons déjà récoltés par la Fondation du patrimoine

ÉMOTION


"L’histoire de Nantes a été touchée, les Nantais ont été touchés et la France a encore été touchée."

"J'ai l'impression d'être blessée personnellement" : les Nantais sous le choc après l'incendie de leur cathédrale

"C'EST ABSOLUMENT EFFARANT"


Le Père François Renaud, administrateur du diocèse de la cathédrale de Nantes, a pu entrer dans la cathédrale de Nantes et témoigne sur LCI : "c'est absolument effarant de découvrir une tribune vide alors qu'il y trônait majestueusement le grand orgue. Il n'y a plus de grand orgue, il est parti en fumée." Il énumère les nombreuses œuvres détruites dans l'incendie : "la verrière qui contenait les seuls vieux vitraux de la cathédrale n'existe plus", tout comme le clavier de l'orgue de cœur, les stalles ainsi que le tableau d'Hippolyte Flandrin qui "n'existe plus que dans nos souvenirs désormais".

GÉRALD DARMANIN


Présent à Nantes aux côtés de Jean Castex et de Roselyne Bachelot, le ministre de l'Intérieur rend hommage aux pompiers qui sont intervenus lors de l'incendie et ont "sauvé la cathédrale".

EN IMAGES


Découvrez les premières photos à l'intérieur du monument

Cathédrale de Nantes : les images impressionnantes des dégâts

LA FONDATION DU PATRIMOINE FAIT APPEL AUX DONS


La Fondation du patrimoine, en partenariat avec le ministère de la Culture, a lancé une collecte dont les fonds seront utilisés pour permettre la reconstruction du grand orgue de la cathédrale de Nantes. 

PAS DE TRACE D'EFFRACTION 


D'après le procureur de Nantes, il n'y aurait pas de trace d'effraction dans la cathédrale. 

JEAN CASTEX S'EXPRIME DEVANT LA CATHÉDRALE 


Après sa visite à l'intérieur de la cathédrale pour évaluer les dégâts causés par l'incendie, le Premier ministre a déclaré vouloir une reconstruction du monument "le plus rapidement possible et dont l'Etat prendra sa part". Il rend "hommage au dévouement et au très grand professionnalisme des pompiers" présents pour éteindre l'incendie. Jean Castex a aussi tenu à témoigner de son soutien et de " la solidarité de la nation" envers les Nantais et la communauté catholique. Pour l'instant, le Premier ministre ne dispose d’aucun élément précis sur les circonstances de l'incendie.

L’INTÉRIEUR DE LA CATHÉDRALE


Le diocèse de Nantes a partagé des photos de l'intérieur de la cathédrale de Nantes. On peut y voir les nombreux dégâts causés par l'incendie dont sur le grand orgue.

JEAN CASTEX REMERCIE LES POMPIERS


Le Premier ministre Jean Castex, la maire de Nantes Johanna Rolland et les ministres de la Culture et de l'Intérieur remercient les pompiers présents sur place pour éteindre l'incendie de la cathédrale de Nantes. 

 JEAN CASTEX RENCONTRE LES POMPIERS 


Le Premier ministre salue le travail des pompiers et leur "grand professionnalisme". Il est accompagné de la maire de Nantes, Johanna Rolland ainsi que de la ministre de la Culture et le ministre de l'Intérieur. Les pompiers font un point sur la situation et le travail effectué pour éteindre l’incendie. 

Urgent

JEAN CASTEX ARRIVE A LA CATHÉDRALE DE NANTES 


Le premier Ministre Jean Castex, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot viennent d’arriver à la cathédrale de Nantes. 

INCENDIE DE LA CATHÉDRALE DE NANTES


LCI fait le point sur ce que l'on sait sur l'incendie qui a touché la cathédrale de Nantes ce samedi matin. 

Piste criminelle, dégâts... : ce que l'on sait de l'incendie de la cathédrale de Nantes

"UNE TRISTE JOURNÉE POUR LES NANTAIS"


La présidente du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, Christelle Morançais, a déclaré sur LCI que c'est "une triste journée pour les Nantais". Elle salue le travail des pompiers qui "ont pu limiter les dégâts dans un temps très limité" et affirme que "la Région sera présente pour accompagner la rénovation de cet emblème important pour la ville de Nantes".

Urgent

LES DÉGÂTS À L'INTÉRIEUR DE LA CATHÉDRALE


Découvrez dans cette vidéo les premières images de l'intérieur de ce monument, où les trois départs de feu ont entraîné des dégâts considérables. Le grand orgue a notamment été entièrement détruit.

JEAN CASTEX SE REND SUR PLACE


Le Premier ministre, accompagné du ministre de l'Intérieur ainsi que de la ministre de la Culture, devrait arriver sur les lieu peu avant 16h, nous fait savoir Matignon.

L'INCENDIE EST "BIEN MAÎTRISÉ" SELON LE CHEF DES POMPIERS


Interrogé sur LCI, le directeur des pompiers de Loire-Atlantique affirme que l'incendie est désormais "bien maîtrisé, après trois heures d'efforts". Reste encore un "foyer résiduel" qui se situe au niveau de l'orgue, qui a été, lui, "entièrement détruit", précise le Général Laurent Ferlay. "Les difficultés résident sur l'accès au foyer résiduel, puisqu'il y a des éléments de charpente qui menacent de tomber, et nous voulons être certains que la plateforme sur laquelle est situé l'orgue est bien stabilisé."

POURQUOI CASTEX SE RENDRA-T-IL À NANTES?


Pour le Premier ministre, il était "important" d'abréger son séjour à Prades, dans les Pyrénées-Orientales, afin de se rendra à Nantes "car c'est un événement exceptionnel". "Je veux aller exprimer ma solidarité, avec la population nantaise et également féliciter les soldats du feu", a ajouté Jean Castex. "Et puis je veux comprendre ce qu'il s'est passé!"

Infos précédentes

La cathédrale flambant de l'intérieur, avec des images impressionnantes : un incendie de grande ampleur a éclaté à l'intérieur de la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, samedi 18 juillet, au petit matin. Le feu, qui pourrait être d'origine criminelle, a ravagé une grande partie de l'intérieur de l'édifice, dont le grand orgue. 

Toute l'info sur

L'incendie de la cathédrale de Nantes

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Producteur tabassé : le policier soupçonné d'avoir lancé la grenade lacrymogène placé sous contrôle judiciaire

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Eurovision Junior : Valentina, la candidate française, remporte le concours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Etats-Unis : le mystérieux monolithe de métal découvert dans le désert a disparu

Lire et commenter