Flashé à 249 km/h, un automobiliste prétexte le respect du couvre-feu

Flashé à 249 km/h, un automobiliste prétexte le respect du couvre-feu

INDRE - Au volant de sa voiture sur l'A20 , un homme qui disait vouloir rentrer à temps pour respecter le couvre-feu a commis un énorme excès de vitesse.

Son zèle à vouloir respecter le couvre-feu lui a coûté cher. Par peur de ne pas être rentré à temps pour le couvre-feu en région parisienne, un quinquagénaire a concédé face aux gendarmes qui l'interpellaient qu'il avait appuyé sur l’accélérateur pour une raison qui lui paraissait légitime. Il tentait ainsi de justifier le fait qu'il venait d'être contrôlé à 249 km/h sur l’autoroute A20... Il a fini le trajet sans sa voiture.

18h15, ce jeudi, sur l’autoroute A20. Alors que le peloton motorisé de gendarmerie d’Argenton-sur-Creuse, dans l’Indre, effectue une opération de contrôle de vitesse, le radar s’affole soudain au passage d’une grosse cylindrée.  Le véhicule est intercepté à 249 km/h, soit près du double de la vitesse autorisée de 130 km/h. 

Aux gendarmes, le conducteur, un homme de 55 ans, originaire de la région parisienne, a expliqué qu’il craignait de ne pas arriver à temps pour respecter le couvre-feu de 21h. Le chauffard est reparti  sans permis. Sa voiture a été saisie. Et il devra s’expliquer prochainement devant le tribunal judiciaire de Châteauroux. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Covid-19 : 12.580 cas positifs supplémentaires en 24 heures en France

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 500.000 participants à travers la France, selon les organisateurs

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter