Dunkerque : une école maternelle ravagée par le feu, une enquête pour "incendie volontaire" ouverte

L'école est située dans le quartier de Petite-Synthe, à Dunkerque.
Police

FAIT DIVERS - Dans la nuit de samedi à dimanche, un incendie a totalement détruit l’école maternelle Trystram, dans le quartier de Petite-Synthe à Dunkerque. Aucun blessé n’est à déplorer. Une enquête est en cours.

La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs. Une école maternelle du quartier de Petite-Synthe, à Dunkerque (Nord), a été ravagée par les flammes dans la nuit de samedi à dimanche. 

Le feu s’est déclaré un peu avant 4 heures dans l'école Trystram et a "entièrement détruit un bâtiment de 600 mètres carrés", sans faire de victimes, explique à l'AFP le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Nord.  "Le feu a été maîtrisé aux alentours de 5 heures du matin mais le bâtiment de l'école maternelle était déjà détruit à 100%", a déploré Johan Bodart, maire-adjoint du quartier de Petite-Synthe.

Le bâtiment servait à l'accueil des centres de loisirs

Les bâtiments de l'école primaire et le restaurant scolaire, situés à proximité, sont eux restés intacts, a indiqué le nouvel adjoint au maire en charge du quartier. "La priorité sera de relocaliser l'accueil des centres de loisirs", prévus au cours de l'été dans le bâtiment détruit, puis de "trouver des solutions (...) ‘pour la rentrée scolaire", ce bâtiment accueillant habituellement une soixantaine d'enfants.

"Une enquête a été ouverte pour ‘incendie volontaire", les premières constatations des enquêteurs montrant "que le feu aurait pris à plusieurs endroits", et "laissant suspecter" une origine criminelle, a  pour sa part déclaré le parquet de Dunkerque. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent