Paris : un policier de 25 ans se suicide avec son arme de service

Police

FAIT DIVERS - Un policier âgé de 25 ans qui travaillait à la Direction de l'ordre public et de la circulation à Paris dans le 13e arrondissement s'est donné la mort ce jeudi à son domicile de Villejuif (Val-de-Marne). Les raisons de son geste ne sont pour l'heure pas connues.

Il s'appelait Josselin et avait 25 ans. Ce jeudi, le jeune fonctionnaire de police affecté à l'Unité éducation et information routières de la Direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) à Paris s'est donné la mort avec son arme de service à son domicile de Villejuif, dans le Val-de-Marne. 

Les raisons de son geste ne sont pas connues pour l'heure. Sur Facebook, les membres du syndicat de police Alliance ont adressé leurs "sincères condoléances à sa famille, ses proches et ses collègues de travail".

28e suicide depuis le début de l'année

Ce nouveau suicide est le 28e depuis le début de l'année parmi les forces de l'ordre et le troisième en quelques jours. Ce jeudi matin encore, une capitaine de police de Montpellier a été retrouvée morte dans son bureau de la Sûreté territoriale. 

Lire aussi

Le "chiffre hors norme" des suicides depuis le début de l'année, concède un responsable de la sécurité publique, fait craindre une "année noire" comme celle qu'avait connue la police en 1996, quand 70 suicides avaient été recensés. Un triste record, pour l'instant jamais égalé.

En 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés selon l'Intérieur. "Depuis vingt ans, le nombre de suicides varie en fonction des années entre 30 et 60 décès par an", expose une source policière. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter