Pas-de-Calais : un quinquagénaire tué par son fils avec un fusil de chasse

Pas-de-Calais : un quinquagénaire tué par son fils avec un fusil de chasse
Police

FAIT DIVERS - Dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme de 56 ans a été tué par arme à feu à Blendecques. Son fils, qui a reconnu être l'auteur de faits, aurait cherché à défendre sa mère, victimes de violences.

Deux coups de feu ont retenti durant la nuit de Noël à Blendecques, dans le Pas-de-Calais. Vers 3 heures du matin, un jeune homme de 25 ans a tiré sur son père avec un fusil de chasse. Âgé de 56 ans, l'homme est décédé.

Une enquête a d'ores et déjà été ouverte pour mieux comprendre les circonstances de ce drame familial. Le suspect a été placé en garde à vue, il a reconnu les faits et expliqué qu'il avait cherché à défendre sa mère, que son mari ivre aurait tenté d'étrangler.

Une forme de légitime défense ?

La police a recueilli indices et témoignages durant la matinée afin de mieux comprendre les circonstances de cet homicide. Les riverains, sous le choc, évoquent une famille discrète, présente depuis plus de vingt ans dans la commune et qui "n’a jamais fait parler d’elle", rapporte La Voix du Nord. Du côté de la mairie, on précise qu'elle "n’apparaît pas non plus dans les fichiers du centre communal d’actions sociales". 

Voir aussi

Dans ce dossier, confié à un juge du tribunal de Boulogne-sur-Mer, l'enjeu sera de déterminer si le fils de la victime pourra faire valoir la légitime défense. Celle-ci doit en effet être proportionnelle au risque encouru. Si elle venait à ne pas être reconnue dans le cadre de cette affaire, le jeune homme pourrait en théorie risquer une peine de prison à perpétuité. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent