Aisne : enceinte de six mois, une femme retrouvée morte en forêt, des traces de morsures sur le corps

Femme enceinte tuée par des chiens : son compagnon raconte
Police

FAIT DIVERS – Une femme enceinte âgée de 29 ans, partie samedi promener son chien en forêt à Saint-Pierre-Aigle (Aisne) a été retrouvée morte après avoir appelé au secours. Le corps de la victime présentait un certain nombre de morsures, vraisemblablement de chiens.

C’est son compagnon qui l’a retrouvée samedi après-midi sur le sentier forestier, mais il était trop tard. Un peu plus tôt samedi dernier, 16 novembre, ce dernier avait reçu un appel de sa moitié, âgée de 29 ans et enceinte de six mois, alors qu'elle promenait leur chien en forêt à Saint-Pierre-Aigle (Aisne). "J’ai peur, viens vite !" aurait dit la jeune femme âgée de 29 ans à son petit-ami après avoir aperçu une meute de chiens. 

Arrivé sur le sentier vers 15 heures après avoir quitté en urgence son travail à Orly, ce dernier aurait été guidé par "les hurlements du chien, blessé, et recroquevillé sur le corps mutilé de la jeune femme", rapporte L’Union ce mardi. Ni lui, ni les secours intervenus peu après n’ont pu la sauver. Le bébé est lui aussi décédé. 

Résultats d’autopsie ce mardi

Une enquête a été ouverte par le parquet de Soissons pour déterminer les causes de la mort. Dès ce week-end, le procureur de la République, Frédéric Trinh, avait confié à la presse locale que la victime présentait de nombreuses traces de morsures, de chiens très probablement, qui seraient à l’origine de son décès. 

Les  premiers résultats des examens pratiqués sur le corps de la jeune femme, qui seront connus ce mardi, sont très attendus. En effet, la question se pose de savoir quel animal les lui a faites. S’agit-il de l’American staff de son compagnon qu’elle promenait ce jour-là ? S’agit-il de chiens errants ? S’agit-il des chiens de l’équipage de chasse à courre "Le Rallye de la passion", qui se trouvait près du sentier ce jour-là ? Le procureur devrait s’exprimer sur le sujet en début d’après-midi. 

Selon l’Union, Elisa P., était arrivée il y a quelques jours dans l’Aisne pour rejoindre son compagnon et futur papa de leur enfant. Elle était selon nos confrères originaire de Rébénacq, dans les Pyrénées-Atlantiques, et passionnée d’animaux. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter