Toulouse : un policier tué lors d'une rixe devant une discothèque

Toulouse : un policier tué lors d'une rixe devant une discothèque

FAIT DIVERS - Un policier âgé de 35 ans, qui n'était pas en service, est mort après avoir été roué de coups sur le parking de la discothèque toulousaine Esmeralda, dans la nuit de vendredi à samedi. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue.

Plusieurs hommes ont été placés en garde à vue samedi 20 juillet après la mort dans la nuit d'un policier, qui n'était pas en service, dans une rixe à la sortie d'une discothèque au nord de Toulouse, a-t-on appris d'une source proche de l'enquête.

La police a été alertée vers 5h25 par les pompiers pour une personne en arrêt cardio-respiratoire près de la discothèque Esmeralda, à moins de 10 km du centre de Toulouse, a indiqué à nos confrères de l'AFP une autre source proche du dossier. Le gardien de la paix n’a pas pu être ranimé par les secours et est rapidement décédé, a-t-on précisé. Sur Twitter, le syndicat Unité SGP Police a rendu hommage à Benjamin, "tragiquement disparu dans une rixe à Toulouse."

Lire aussi

Selon nos informations, la vendeuse d'une friterie aurait été importunée par un groupe de jeunes pour une histoire de file d'attente. Le policier de 35 ans se serait alors interposé et aurait été roué de coups, de poings et de pieds, par deux hommes qui "l'ont fait chuter et sa tête a lourdement heurté le sol". Ses agresseurs ont ensuite pris la fuite dans une voiture dont l’immatriculation a pu être relevée par des témoins, selon La Dépêche

Le policier était rattaché à la brigade spécialisée de terrain (BST) nord de Toulouse. L'enquête a quant à elle été confiée à la police judiciaire de Toulouse. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EN DIRECT - Covid-19 : le variant anglais n'entraîne pas plus de formes graves, selon deux études

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Lire et commenter